mardi 20 octobre 2020
Accueil / Société / Marseille : des policiers répliquent après avoir été mis en joue à la kalachnikov

Marseille : des policiers répliquent après avoir été mis en joue à la kalachnikov

Des policiers ont fait feu à plusieurs reprises lundi matin lors d’une intervention sur un cambriolage près de Marseille, après avoir été mis en joue par des malfaiteurs avec une kalachnikov, a indiqué une source proche de l’enquête. L’un des cambrioleurs, âgé d’une vingtaine d’années, originaire des quartiers nord de Marseille et connu de la justice, a été arrêté. Il a été placé en garde à vue à la brigade de répression du banditisme (BRB) de la PJ de Marseille, cosaisie de l’affaire avec la Sûreté départementale.

Les policiers sont intervenus alors qu’une équipe de trois cambrioleurs étaient en train de s’attaquer à l’aide d’une disqueuse thermique (meuleuse) à un magasin de meubles sur la commune de Septèmes-les-Vallons (Bouches-du-Rhône). L’alerte avait été donnée par un fonctionnaire de la BAC de Marseille qui a entendu l’alarme du magasin, selon une source policière.

Une patrouille de la bac d’Aix-en-Provence, qui se trouvait à proximité après plusieurs affaires de magasins attaqués à la disqueuse, est intervenu rapidement. Lorsqu’ils sont arrivés, un individu masqué et armé d’une kalachnikov a fait mine de tirer sur les forces de l’ordre, entraînant une riposte de deux des policiers, qui ont fait plusieurs fois usage de leur arme.

Après avoir jeté la kalachnikov par terre, le tireur est parvenu à s’enfuir avec un complice à bord d’une berline volée, retrouvée incendiée un peu plus tard avec la disqueuse. Un troisième homme, qui prenait la fuite à pied, a été interpellé “en douceur”, selon la source proche de l’enquête.

Un important dispositif de recherche a été mis en place sous l’autorité du parquet d’Aix. Un automobiliste a peu après été menacé par un individu, soupçonné d’être l’un des fuyards, selon la source policière. Près du magasin, les policiers ont retrouvé un utilitaire de location utilisé par les malfaiteurs et contenant un canapé.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.