vendredi 25 septembre 2020
Accueil / Société / Mariage gay : l’UMP met en cause l’attitude des CRS
Gendarmes mobiles et CRS pendant une manifestation à Paris (Archives M.Guyot/Essor)
(Illustration/MG/L'Essor).

Mariage gay : l’UMP met en cause l’attitude des CRS

Le député UMP de la Manche (50) Philippe Gosselin a critiqué l’attitude des forces de l’ordre, en l’occurrence des CRS, lors d’une manifestation sur l’esplanade des Invalides mardi soir. L’élu était allé sur place avec ses collègues UMP, Jean-Frédéric Poisson (Yvelines) et Dominique Tian (Bouches du Rhône) pour apporter son soutien aux quelque cent manifestants. Ces derniers, qui refusaient de quitter les lieux, ont été dispersés par les forces de l’ordre.

Ce mercredi, Philippe Gosselin, dans les couloirs de l’Assemblée nationale a déclaré “on a pris la parole très calmement, sans appel à la révolte, en disant qu’on avait besoin de leur soutien, et au fur et à mesure qu’on leur parlait, le cordon de CRS se rapprochait dangereusement, et il y a vraiment eu de la provoc des forces de l’ordre qui auraient très bien pu, alors qu’on était là justement, temporiser”, ajoutant « et on a été pris à partie, assez violemment, et il a fallu qu’on exhibe de notre qualité de parlementaires pour que les choses se calment et qu’on puisse se retirer. (…) Ca a été parfois un peu violent, il y a eu des coups de matraque, on a un collaborateur qui a une belle marque parce qu’il s’est pris un coup de matraque, il y a eu des coups de boucliers”. Pour sa part, le ministre de l’Intérieur Manuel Valls a défendu « les forces de l’ordre qui sont là pour assurer la sécurité des citoyens et la sécurité des institutions républicaines”. Il a rappelé que les 12 avril elles avaient dû faire face à des manifestants qui tentaient de pénétrer dans le Sénat.

(D’après AFP)

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *