jeudi 12 décembre 2019
Accueil / Société / “L’Ordre et la Morale”: le gendarme Kassovitz remue la mémoire d’Ouvéa
Un capitaine trahi par l'armée, 21 morts sous les Tropiques et un goût de cendres à l'arrivée : avec "L'Ordre et la Morale", Mathieu Kassovitz part à l'assaut de la mémoire d'Ouvéa en Nouvelle-Calédonie. Son film, qui a déjà suscité de nombreuses réactions sur le Territoire même et chez les protagonistes d'alors, sort ce mercredi 15 novembre, nimbé de soufre, ce qui n'est pas pour lui déplaire.

“L’Ordre et la Morale”: le gendarme Kassovitz remue la mémoire d’Ouvéa

Un capitaine trahi par l’armée, 21 morts sous les Tropiques et un goût de cendres à l’arrivée : avec “L’Ordre et la Morale”, Mathieu Kassovitz part à l’assaut de la mémoire d’Ouvéa en Nouvelle-Calédonie.

Son film, qui a déjà suscité de nombreuses réactions sur le Territoire même et chez les protagonistes d’alors, sort ce mercredi 15 novembre, nimbé de soufre, ce qui n’est pas pour lui déplaire.En avril 1988, juste avant le premier tour de l’élection présentielle, 27 gendarmes sont pris en otages par des indépendantistes kanaks : parmi les renforts envoyés sur cet îlot lointain à 30 heures de Transall de Paris, le capitaine des gendarmes d’élite, Philippe Legorjus du GIGN (Kassovitz à l’écran), doit tenter une médiation qui se noie dans le sang avec la mort de deux militaires et 19 Kanaks – dont cinq au moins sont décédés après l’assaut.

Tout le film est construit pour conduire à ce dénouement connu et attendu, morceau de bravoure filmé le souffle court, caméra à l’épaule, au corps à corps dans un déchainement d’explosions et de déflagrations sourdes.
“L’Ordre et la Morale” s’inscrit entre les deux tours d’une présidentielle sur fond d’une cohabitation qui semble gouverner chaque décision des politiques transmise aux officiers sur le terrain. Philippe Legorjus aurait-il eu sa chance, à Ouvéa, si sa mission avait eu lieu en d’autres temps, c’est-à-dire en dehors de la campagne électorale ? Mathieu Kassovitz l’affirme, s’appuyant sur ses confessions, “La Morale et l’Action”, pour écrire le scénario.

A voir également

Le 1er décembre, les locaux du peloton autoroutier de Narbonne sont incendiés (Crédit photo: Préfecture de l'Aude).

L’incendie du peloton d’autoroute de Narbonne enfin jugé

Ce lundi 9 décembre, le procès de l’incendie du peloton d’autoroute et du péage de Narbonne-Sud débute. Un procès attendu.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *