mercredi 28 octobre 2020
Accueil / A la Une / L’été des champions : 10 athlètes de la Gendarmerie médaillés (actualisé)
Charlotte Bonnet, une nageuse d'exception devenue gendarme par vocation (Crédit photo : capture Twitter Gendarmerie Nationale)
Charlotte Bonnet, une nageuse d'exception devenue gendarme par vocation (Crédit photo : capture Twitter Gendarmerie Nationale)

L’été des champions : 10 athlètes de la Gendarmerie médaillés (actualisé)

Ils portent ou ont porté fièrement les couleurs de la Gendarmerie dans les grandes compétitions sportives internationales. Une dizaine d’athlètes-gendarmes du Centre national des sports de la Défense (CNSD) se sont illustrés tout l’été dans les tournois majeurs de leurs disciplines attitrées. Un prolifique total de 16 médailles remportées, qui annonce de bonnes augures en vue des prochains jeux olympiques. Sur la lignée d’Alain Bernard et d’Élodie Clouvel, eux aussi rêvent de briller par-delà le sport. Rétrospective des performances remarquées de ces champions estivaux.

Manon Brunet, gendarme adjoint volontaire (escrime)

  • Médaille d'or, monde Médaille d’or en sabre par équipes aux championnats du monde d’escrime 2018 à Wuxi (Chine)

Véritable espoir de sa discipline, en compagnie de ses partenaires Daniel Jerent et Enzo Lefort, la sabreuse Manon Brunet, fait partie de la génération dorée des escrimeurs de l’Armée des champions. Après des prestations convaincantes en catégories jeunes et aux Jeux Olympiques de Rio (4ème), cette athlète de 22 ans s’engage le 4 mai 2017 dans les rangs du Centre national des sports de la Défense.

Très attachée à l’institution militaire, Manon Brunet a d’ores et déjà étoffé son palmarès en vue de la prochaine olympiade. En moins d’un an, elle remporte successivement le championnat de France à deux reprises en 2017 et 2018, la médaille de bronze par équipes aux mondiaux d’escrime 2017 à Leipzig ainsi que deux autres médailles de bronze aux championnats d’Europe en Géorgie puis en Serbie.

Une montée en puissance relative à ses investissements fournis lors des séances d’entraînement au CNSD. Forte de belles performances avec son club d’Orléans, elle est logiquement sélectionnée pour participer aux championnats du monde à Wuxi, en Chine, du 19 au 27 juillet. Peu en réussite dans le tournoi individuel, Manon Brunet est flamboyante dans l’épreuve par équipes à l’image de ses coéquipières Caroline Quéroli, Cécilia Berder et Charlotte Lembach.

En finale, les Françaises s’imposent largement sur le score de 45 à 35 face à la Russie. Un titre mondial amplement mérité pour Manon Brunet qui récompense sa régularité au plus haut niveau.

Charlotte Bonnet, brigadière-cheffe (natation)

  • Médaille d'or, Europe Médaille d’or du 200 mètres nage libre aux championnats d’Europe de natation 2018 à Glasgow (Écosse)
  • Médaille d'or, Europe Médaille d’or au titre du relais 4 × 100 mètres nage libre aux championnats d’Europe de natation 2018 à Glasgow (Écosse)
  • Médaille d'or, Europe Médaille d’or au titre du relais 4 × 100 mètres nage libre mixte aux championnats d’Europe de natation 2018 à Glasgow (Écosse)
  • Médaille de bronze, Europe Médaille de bronze du 100 mètres nage libre aux championnats d’Europe de natation 2018 à Glasgow (Écosse)

Aux championnats européens multisports, Charlotte Bonnet est devenue aux yeux du grand public l’ambassadrice officielle de la Gendarmerie. Alors que l’équipe de France de natation réalise une compétition en dessous de ses résultats habituels, la brigadière-cheffe Bonnet réussit à tirer son épingle du jeu en remportant quatre médailles en grand bassin. Depuis 2014, elle fait partie de l’Armée des champions du centre national des sports de la défense.

Nouvelle cheffe de file de la natation française, Charlotte Bonnet doit en partie sa réussite à ses efforts fournis durant les séances d’entraînement au CNSD. Multi-titrée sur la scène hexagonale, performante dans les championnats militaires, elle décroche de nouveau l’or et deux médailles de bronze, l’hiver dernier, lors du relais 4×50 mètres 4 nages féminin et du relais mixte 4×50 mètres 4 nages aux championnats d’Europe petit bassin au Danemark en compagnie du soldat Mélanie Henique.

Digne héritière de la regrettée Camille Muffat, championne olympique en 2012, la niçoise s’est surpassée durant le tournoi. Dominant les grands noms de son sport comme la Néerlandaise Femke Heemskerk et le Russe Kliment Kolesnikov, Charlotte Bonnet remporte le premier titre européen de la natation française sur 200 m nage libre.

Lire aussi sur L’Essor :  Championnats d’Europe de natation : le brigadier-chef de Gendarmerie Charlotte Bonnet en or sur 200 mètres !

Triple médaillée d’or à Glasgow, la nouvelle coqueluche de la natation tricolore démontre en individuel comme en relais des qualités physiques impressionnantes. Aussi combative que généreuse dans l’effort, Charlotte Bonnet est désormais prête pour l’échéance de “Paris 2024”.

Rénelle Lamote, brigadière (athlétisme)

  • Médaille d'or Médaille d’or du 800 mètres aux championnats de France d’athlétisme 2018 à Albi (Tarn) 
  • Médaille d'argent, Europe Médaille d’argent du 800 mètres aux championnats d’Europe d’athlétisme 2018 à Berlin (Allemagne) 

Le travail paye toujours. Athlète incontournable de l’Armée des champions de la défense, la demi-fondeuse Rénelle Lamotte fait preuve de régularité au plus haut niveau ces dernières saisons. Depuis mai 2016, la licenciée de l’Athlé Sud 77 de Fontainebleau fait les beaux jours de l’école de la Gendarmerie Nationale de Fontainebleau. Intégrée depuis 2009, au Pôle Espoir Athlétisme de Fontainebleau, la brigadière Lamote s’entraîne au CNSD sous la direction de Thierry Choffin.

Fini les blessures et les tracas extra-sportifs, la native de Coulommiers réitère les résultats et s’adjuge une nouvelle place sur le podium, deux ans après sa médaille d’argents aux championnats d’Europe d’athlétisme d’Amsterdam. Jamais avare dans l’effort, la pétillante sprinteuse peut démarrer sur de solides bases sa nouvelle carrière comme l’atteste son sacre national sur l’épreuve du 800 mètres, début juillet à Albi.

En montrant à ses adversaires qu’elle assume pleinement son rôle de favorite durant l’Euro, Rénelle Lamotte s’offre une très jolie médaille d’argent dans le stade olympique de Berlin, derrière l’intouchable ukrainienne Nataliya Pryshchepa. Dans l’épreuve du 800, le vendredi 10 août, la gendarme fait exploser sa joie et porte fièrement le drapeau tricolore sur ses épaules dans les travées du stage. Une belle image pour cette combattante de la vie qui ne rechigne jamais à l’effort.

Pauline Ferrand-Prévot, gendarme adjoint volontaire (VTT)

  • Médaille d'or Médaille d’or à l’épreuve de cross-country, dans la catégorie élite, aux championnats de France de VTT 2018 à Lons-le-Saunier (Jura) 
  • Médaille d'argent, Europe Médaille d’argent à l’épreuve de cross-country, dans la catégorie élite, aux championnats d’Europe de VTT 2018 à Glasgow (Écosse) 

Pauline Ferrand-Prévot est une valeur sûre de l’effectif de l’Armée des champions. Depuis 2012, à la CNSD, la cycliste fait partie de la génération dorée des sportifs de la défense avec Mickaël d’Almeida et Florent Manaudou a engrangé les titres avec brio.

Gendarme adjoint volontaire au groupement blindé de gendarmerie mobile de Versailles, Pauline Ferrand-Prévot est à 26 ans la leader incontestée de son sport. Depuis ses débuts au Centre national des sports de la Défense, elle comptabilise une trentaine de médailles d’or dont six d’affilées entre 2012 et 2018, sur la scène nationale. Sa domination sur le cyclisme tricolore n’a d’égal que sa détermination à porter fièrement les valeurs de la Gendarmerie Nationale.

https://www.youtube.com/watch?v=aUossVIWTF8

À l’image de sa régularité sur l’ensemble de sa carrière, la Rémoise va briller lors de l’épreuve de VTT des championnats Européens de Glasgow. Malgré son chronomètre de 1h31 et 29 seconde, la championne du monde 2015 ne peu comblé son retard sur sa concurrente Suisse, Jolanda Neff. Un beau podium pour PFP qui permet à la France de remporter la 16ème médaille française des championnats européens.

Sandie Clair, maréchale des logis (cyclisme sur piste)

  • 4ème place à l’épreuve de Keirin aux championnats d’Europe de cyclisme sur piste 2018 à Glasgow (Écosse)
  • Médaille d'or Médaille d’or à l’épreuve du 500 mètres départ arrêté aux championnats de France de cyclisme sur piste à Hyères (Var) 

Ancien gendarme adjoint volontaire, la pisteuse de l’US Créteil continue de porter fièrement les valeurs de l’Arme. De 2008 à 2013, Sandie Clair sert en qualité de maréchale des logis au groupement de Gendarmerie mobile de Hyères. Ce mois d’août 2018 est un véritable retour aux sources pour cette athlète olympique qui a connu quelques bas dans sa carrière ces dernières années. Toujours de bonne humeur et proche de ses supporteurs, elle réalise une  belle performance, en Keirin, aux côtés de la championne d’Europe Mathilde Gros. Avant de remonter, moins d’une semaine plus tard, sur la plus haute marche du podium pour les championnats de France. Félicitations à Sandie Clair d’avoir honoré les couleurs de la Gendarmerie durant de nombreuses années.

Mélanie Henique, brigadière-cheffe (natation)

  • 5ème place du 50 mètres papillon aux championnats d’Europe de natation 2018 à Glasgow (Écosse)

Capitaine de l’équipe de France de natation et ancien brigadière-cheffe de la Gendarmerie de 2012 à 2016, passée à l’armée de Terre, Mélanie Henique a réalisé une bonne compétition lors des championnats européens multisports. Avec une correcte cinquième place, le soldat Henique réussit à améliorer son temps chronométré par rapport aux championnats de France. Lors de cet Euro, sa nouvelle performance est évaluée à 25″84. Brillante lors de la demi-finale du 50 mètres papillon, la nageuse Amiénoise n’a pas réussi à rivaliser avec la Suédoise Sarah Sjöström, double championne d’Europe sur 50 mètres et 100 mètres papillon.

Léocadie Ollivier de Pury, brigadière (parachutisme)

  •  Médaille d’argent par équipes à l’épreuve de vol relatif aux championnats du monde militaire de parachutisme à Szolnok (Hongrie) 
  •  Médaille d’argent par équipes à l’épreuve du combiné des Nations auxchampionnats du monde militaire de parachutisme à Szolnok (Hongrie)    
  •  Médaille de bronze en individuel à l’épreuve de voltige aux championnats du monde militaire de parachutisme à Szolnok (Hongrie) 
  • 4ème place à l’épreuve de précision d’atterrissage aux championnats du monde militaire de parachutisme à Szolnok (Hongrie) 

Carton plein pour la brigadière Léocadie Ollivier de Pury aux championnats du monde militaire de parachutisme en Hongrie. La licenciée du club d’Aix-en-Provence continue sur la lancée de sa saison dernière, en remportant trois médailles mondiales, dans la foulée de son sacre européen. L’équipe de France militaire de parachutisme repart avec des résultats positifs et encourageant en vue de son prochain rassemblement. Ce jeune groupe a rivalisé avec les cadors de la discipline comme la Russie et l’Ukraine. La gendarme Ollivier de Pury peut continuer à rêver de conquérir les cieux.

Valentin Belaud, brigadier (pentathlon)

  • Médaille d'or, Europe Médaille d’or à l’épreuve par équipes hommes aux championnats d’Europe de pentathlon moderne 2018 à Székesfehérvár (Hongrie)  
Le brigadier Valentin Belaud en tenue officielle de gendarme (Crédit photo : Gendarmerie Nationale)
Le brigadier Valentin Belaud en tenue officielle de gendarme (Crédit photo : Gendarmerie Nationale)

Le brigadier Valentin Belaud continue sa récolte de breloques en or pour le pentathlon français. Depuis 2015, en compagnie de sa conjointe, le sous-lieutenant Élodie Clouvel, ils forment un duo aussi inséparable que compétitif au sein de l’Armée des champions. L’athlète Belaud, champion du monde de sa discipline en 2016, réitère ses performances au plus haut niveau pour la plus grande joie de la Gendarmerie.

Sportif complet et pluridisciplinaire, le Chesnaysien excelle dans les domaines du tir et de l’escrime où sa détermination incarne à merveille les valeurs de l’Arme. En atteste sur ce début d’année, ses trois victoires sur plusieurs étapes de la Coupe du monde. Lors de ces championnats d’Europe en Hongrie, Valentin Belaud peut se féliciter de sa très belle septième place dans le tournoi individuel. Sur le plan collectif, il réalise le hold-up parfait avec ses partenaires Valentin Prades et Christopher Patte. Avec 1451 points récoltés, il apporte sa contribution à la victoire tricolore et aux 4367 points accumulés, dominant sur son terrain l’équipe hongroise. Une belle première place qui vient couronner la semaine parfaite du pentathlon français et ses six trophées, dont quatre en or.

Cyril Tommasone, gendarme adjoint volontaire (gymnastique)

  • Médaille de bronze, Europe Médaille de bronze à l’épreuve du concours par équipes aux championnats d’Europe de gymnastique artistique masculine 2018 à Glasgow  (Écosse)

Le nouveau visage de la gymnastique française, c’est lui, Cyril Tommasone. Membre de l’équipe olympique du Centre national des sports de la défense pour les jeux de Londres et de Rio, le gendarme Tommasone s’illustre lors des championnats sportifs européens en remportant la première médaille dans cette catégorie pour l’équipe de France. Toujours bien classé, mais jamais gagnant, il rompt cette malédiction lors de sa préparation estivale aux Jeux Méditerranéens de Tarragone. Avec deux médailles dont une en or, sur l’étape du cheval d’arçons, son domaine de prédilection, le licencié du club de la Convention Gymnique de Lyon se rassure en vue de sa prochaine compétition.

https://www.youtube.com/watch?v=J6feurOjmvM

Cyril Tommasone, expert français du cheval d’arçons, réalise un exploit historique le 11 août 2018. Huit ans que sa discipline l’attend cette médaille par équipes. Au cheval d’arçons, Cyril Tommasone décroche le bronze en compagnie d’Axel Augis, Julien Gobaux, Loris Frasca et Edgar Boulet. À Glasgow, l’équipe de France masculine de gymnastique termine troisième de son concours général aux championnats d’Europe. Avec un total de 246,928 points, l’équipe de Tommasone peut être fière d’avoir concurrencé la gymnastique Russe et n’a pas à rougir de son parcours. Bravo les garçons.

Valentin Berleux, élève gendarme en formation à la 1ère compagnie de l’école de gendarmerie de Chaumont (aviron)

  • Médaille d'or Médaille d’or à la course de 2000 mètres, dans la catégorie moins de 23 ans, aux championnats de France d’aviron à Brive-la-Gaillarde (Corrèze)  

Espoir montant de son sport, le jeune pensionnaire du club de Chaumont et élève à l’école de Gendarmerie de Chaumont Valentin Berleux s’impose lors de la course de deux kilomètres aux championnats de France d’aviron. Malgré des vents contraires et une concurrence accrue, les quatre athlètes de l’équipe, Valentin Berleux, Liam Brisson, Marc Brisson et Étienne François achèvent l’épreuve en 6 minutes 37 secondes et 13 centièmes, s’octroyant au passage leur premier titre de champion de France. Après deux médailles de bronze dans les catégories jeunes, l’élève-gendarme Valentin Berleux, âgé de 21 ans, démontre que l’investissement au plus haut niveau forge le caractère de ses gagnants. Une belle aventure sportive s’offre désormais au néo champion de France et gendarme en apprentissage. Bonne chance à lui pour la suite de sa carrière.

L’Essor tient à féliciter l’ensemble des médaillés d’avoir fièrement porté les couleurs de la Gendarmerie durant leurs compétitions respectives. Bravo à tous et désormais que le meilleur gagne !

M.C. 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.