mardi 1 décembre 2020
Accueil / A la Une / Les secrets de Mai 68 : (5/5) la manifestation du 30 mai 1968 sur les Champs-Elysées racontée par les archives de la PP
Archive préfecture de police du 01 juin 1968

Les secrets de Mai 68 : (5/5) la manifestation du 30 mai 1968 sur les Champs-Elysées racontée par les archives de la PP

Mai 68 n’avait pas livré tous ses secrets.
L’Essor de la Gendarmerie a eu accès à des archives de la Préfecture de Police de Paris.
Voici cinq histoires inédites sur Mai 68 à Paris. Celles-ci seront diffusées quotidiennement sur le site de L’Essor à partir de ce mercredi 18 avril.

Lire aussi sur L’Essor : les secrets de Mai 68 (1/5)  : la gendarmerie mobile massivement engagée à Paris 

Lire aussi sur L’Essor :  les secrets de Mai 68 (2/5) :lLes chiffres des grandes manifestations parisiennes

Lire aussi sur L’Essor : les secrets de Mai 68 (3/5) : nom de code opération “Gamma” ou l’arrestation manquée de Cohn-Bendit

Lire aussi sur L’Essor  : les secrets de Mai 68 (4/5) : quand la police enquêtait sur la célèbre photo de de Gaulle descendant de son hélicoptère le 30 mai 1968.

5 ème et dernier épisode :  La manifestation gaulliste du 30 mai 1968 racontée par la PP.

L’immense défilé de soutien à de Gaulle le 30 mai 1968 sur les Champs-Elysées, qui marqua le retournement de l’opinion publique et sonna la fin du mouvement de Mai 68, occupe une place de choix dans les archives de la Préfecture de police.

Un “compte-rendu” de cette manifestation, publié dès le lendemain matin, raconte en quatre feuillets avec un luxe de précisions (couleur, slogans, tracts, drapeaux, banderoles) son déroulé de 16h15 à 22h00.

Très factuel, ce compte-rendu très proche d’une dépêche d’agence de presse, répond aux questions essentielles (Qui, quoi, où et comment) dès le premier paragraphe. “Plusieurs centaines de milliers de personnes, répondant à l’appel des Comités de défense pour la République, ont défilé, hier en fin d’après–midi, de la place de la Concorde à l’Etoile”.

La manifestation “s’est déroulée dans une atmosphère de liesse et n’a donné lieu à aucun incident”, écrit le rédacteur de ce compte-rendu non signé. Il ajoute que “de nombreux jeunes et anciens combattants ont proféré des slogans hostiles à l’opposition de gauche et d’extrême gauche et affirmé leur solidarité au chef de l’Etat”.

Parmi les slogans scandés, il relève : “de Gaulle, c’est gagné, Mitterrand c’est raté”,Libérez nos facultés”, “Les cocos chez Mao”, “Le rouquin à Pékin”, “le communisme ne passera pas”. D’innombrables drapeaux tricolores frappés de la croix de Lorraine, quelques drapeaux américains ou anglais parsèment le défilé .

Le compte-rendu mentionne “une foule également considérable stationnant sur les trottoirs, manifestant sa sympathie au cortège de même que les occupants des immeubles”.
“La physionomie du quartier est redevenue normale vers 22 heures“, conclut le texte.

Pierre-Marie Giraud

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.