mardi 16 juillet 2019
Accueil / Société / Les affrontements entre bandes augmentent de 11% en un mois
L'Ile-de-France concentre 79% des faits constatés, selon une note de la sous-direction de l'information générale (SDIGE, les ex-Renseignements généraux). Les six faits recensés en régions, dont "deux rivalités de quartiers et quatre règlements de comptes", l'ont été, à parts égales, dans le Finistère, la Seine-Maritime et le Var.

Les affrontements entre bandes augmentent de 11% en un mois

L’Ile-de-France concentre 79% des faits constatés, selon une note de la sous-direction de l’information générale (SDIGE, les ex-Renseignements généraux). Les six faits recensés en régions, dont “deux rivalités de quartiers et quatre règlements de comptes”, l’ont été, à parts égales, dans le Finistère, la Seine-Maritime et le Var.

Les affrontements entre bandes, passant de 26 en décembre 2008 à 29 en janvier 2009 ont augmenté de 11% sur l’ensemble du territoire national, dont 23 en Ile-de-France qui concentre 79% des faits constatés, selon une note de la sous-direction de l’information générale (SDIGE, les ex-Renseignements généraux) révélée par RTL.

La Seine-et-Marne (six faits) et le Val-d’Oise, ainsi que l’Essonne (quatre faits chacun), ont été les départements franciliens les plus touchés en janvier 2009.
Sur les 23 affrontements enregistrés en Ile-de-France, “dix sont des rivalités ponctuelles, dix des oppositions de quartiers, deux sont un différend lié aux stupéfiants et un (cas) est lié à une rivalité amoureuse”, précise la note de la SDIGE.

Les six faits recensés en régions, dont “deux rivalités de quartiers et quatre règlements de comptes”, l’ont été, à parts égales, dans le Finistère, la Seine-Maritime et le Var.

A voir également

Gendarme de l’Ain amputé: cinq ans pour le chauffard récidiviste (Vidéos)

Le chauffard récidiviste qui a percuté le gendarme de l'Ain ayant dû être amputé a été condamné ce mardi à 5 ans de prison ferme.Le tribunal correctionnel de  Bourg-en-Bresse (Ain) lui a infligé en outre cinq ans d'interdiction de conduire. Le parquet avait requis 7 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *