vendredi 19 juillet 2019
Accueil / Société / L’émouvant hommage à un blessé de guerre dans le vestiaire des bleus
Le caporal-chef Cabrita, fan de foot et grièvement blessé au Mali a été invité à venir voir la finale des bleus par le président Macron (crédit photo : Snapchat Presnel Kimpembé)
Le caporal-chef Cabrita, fan de foot et grièvement blessé au Mali a été invité à venir voir la finale des bleus par le président Macron (crédit photo : Snapchat Presnel Kimpembé)

L’émouvant hommage à un blessé de guerre dans le vestiaire des bleus

Il est célébré en héros par les vingt-trois champions du monde tricolores à la sortie de la finale contre la Croatie. Le caporal-chef de première classe Manuel Cabrita est devenu le temps d’une soirée, la nouvelle mascotte du foot français. L’histoire de ce héros de guerre est intimement liée à celle de l’équipe de France.

En juillet 2017, grièvement blessé au Mali, ce “capo-chef” du 4e régiment de chasseurs de Gap est donné pour mort lorsque son véhicule heurte un engin explosif. Après plusieurs interventions chirurgicales, on l’ampute de son bras ainsi que de sa jambe gauche. Le caporal-chef Manuel Cabrita est transféré à l’hôpital d’instruction des armées Percy de Clamart pour de la rééducation et des soins intensifs. Son destin bascule à ce moment-là.

Présenté au chef de l’État à deux reprises, le 23 juin à la journée des blessés de l’armée de Terre et le 13 juillet lors de la traditionnelle réception annuelle de veille de fête nationale, ce militaire de carrière et grand fan de foot, interpelle Emmanuel Macron. Il lui dit : “J’ai une faveur à vous demander. Après-demain, quand vous verrez les joueurs, dites-leur qu’ils ont fait rêver un petit Français comme moi”.

Ému par son discours, le président décide de l’inviter dans la délégation officielle, en partance pour le Stade Loujniki de Moscou où se tient la finale du mondial en Russie. Ce soldat vit alors un véritable conte de fées, en allant voir son premier match aux côtes du chef des armées.

Retrouver son âme d’enfant en rencontrant Didier Deschamps

À l’issue de la rencontre, alors que les footballeurs français célèbrent leur triomphe sur l’équipe de Luka Modric, le discret Manuel fait son entrée dans le vestiaire aux côtés du président Macron dans une ambiance survoltée. Émerveillé par ce qu’il voit, le soldat en pleure de joie. Il est présenté comme un héros aux champions du monde,“j’ai fait sa connaissance au mois de juin, on ne voit qu’une chose, c’est son sourire, comme vous pouvez le voir ce soir. (…) Il y a quelques mois il était donné pour mort au Mali parce qu’il se bat pour le pays. On l’a sauvé. Il a perdu une jambe un bras il a été abîmé de partout. Parce que je voulais que vous vous rendiez compte de ce que vous faites”.

Maillot de la France sur le dos, le militaire est acclamé comme s’il était le 24ème joueur de la sélection à être lui aussi sacré champion du monde. Durant toute l’intervention du président, le milieu de terrain Paul Pogba retransmet la scène en direct sur Instagram et filme l’émotion du supporteur. Manuel Cabrita réalise son rêve de rencontrer son idole Didier Deschamps. Il l’enlace chaleureusement, provoquant l’amusement du président. “Il l’admire même plus que moi” répond avec un brin d’humour Emmanuel Macron. En moins de dix minutes, le caporal-chef Manuel est devenu un véritable symbole d’espoir et de persévérance sur les réseaux sociaux. Le caporal Manuel vit un moment unique dans sa vie en faisant un tour d’honneur du vestiaire avec la coupe entre ses mains, sous les hourras des joueurs de la sélection nationale qui scandent, “La Réplique ! La République !” À son retour en France sur l’antenne de M6, il déclare “si j’affiche aujourd’hui un sourire, c’est clairement grâce à l’équipe de France ! Les Bleus m’ont fait vibrer, rêver. Je les ai remerciés et surtout…félicités !”.

“J’ai fait un sacrifice, j’ai perdu la moitié de mon corps sur une mission, mais ce n’est pas une simple mission. C’est pour défendre les valeurs de mon pays, l’honneur de la France, et pour qu’on puisse continuer à suivre la Coupe du monde dans les bars, sans risquer de se faire attaquer tous les jours” dit-il plus tard sur France 2. Un héros étoilé qui demeure encore sur son petit nuage de bonheur. Merci Manuel pour le message d’espoir et de courage que vous avez donné !

M.C.

A voir également

Au haras de l'association Lyne-Gueroult (Crédit photo: GT/L'Essor).

La belle retraite des chevaux de la Garde républicaine (vidéo)

L'association Lyne Gueroult s'occupe des chevaux réformés de la Garde républicaine. Nous sommes allés rencontrer leur président, Daniel Gueroult.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *