vendredi 7 mai 2021
Accueil / A la Une / L’édition 2021 du Forum international de la cybersécurité (FIC) reportée en septembre
Au FIC 2018 (Crédit photo: GT/L'Essor).
Au FIC 2018 (Crédit photo: GT/L'Essor).

L’édition 2021 du Forum international de la cybersécurité (FIC) reportée en septembre

Les organisateurs du Forum international de la cybersécurité (FIC) ont une nouvelle fois dû annoncer le report de l’événement. Il est dorénavant prévu pour septembre 2021.

Organisé chaque année à Lille par la Gendarmerie et la société CEIS, ce rendez-vous incontournable des professionnels de la cybersécurité devait initialement avoir lieu en janvier. Reportée une première fois en avril, sa treizième édition devrait finalement se dérouler du 7 au 9 septembre prochain.

“Le manque de visibilité sur le calendrier et le protocole de réouverture des événements professionnels nous obligent à devoir de nouveau reporter le FIC 2021…” ont annoncé les organisateur sur le site de l’événement. “Nous espérons que cette décision nous permettra de vous accueillir dans les meilleures conditions afin que ce Forum reste un moment d’échanges et de networking de qualité pour tous.”

Lire aussi: La prochaine édition du FIC reportée au mois d’avril

Un programme inchangé

De son côté, le général (2S) Marc Watin-Augouard, fondateur du FIC, reste combatif. “Nous ne nous laisserons pas abattre par la Covid-19! Septembre sera l’occasion de nos retrouvailles, plus nombreux, plus désireux de partager ensemble notre conception d’un cyberespace de confiance!”

Le programme, lui, devrait rester inchangé. Même s’il reste susceptible d’évoluer à la marge d’ici la rentrée. Conférences et tables rondes auront cette année pour thème central la “cybersécurité collective et collaborative”. Une thématique d’actualité, alors que de nombreuses organisations et administrations font l’objet d’attaques, de plus en plus ciblées.

Dans le panorama des menaces présenté sur le site du FIC, les ransomwares arrivent d’ailleurs encore en tête. Un phénomène qui a “considérablement augmenté en 2020” d’après le général de brigade Xavier Guimard, chargé de mission auprès du directeur général de l’Arme. En zone Gendarmerie, la tendance est alarmante. L’Institution pointe une augmentation de 44,6% de ces attaques par rapport à 2019. “70% des victimes sont des entreprises, 24% des administrations, 4% des particuliers et 2% des associations.”

La crise sanitaire, en modifiant les méthodes et outils de travail des entreprises, a accentué leurs vulnérabilité. Dès mars 2020 la plate forme gouvernementale contre la cyber malveillance alertait contre une “intensification des activités de cybercriminels”. “Comme dans toute situation exceptionnelle”, précisait-elle, ceux-ci “cherchent à profiter de l’aubaine et des vulnérabilités induites”.

La pandémie et ses problématiques seront d’ailleurs au coeur du programme de cette édition du FIC.

Lire aussi: Comment le C3N s’attaque aux rançongiciels

Un FIC virtuel maintenu en juin

Que les plus impatients se rassurent. Le Virtual FIC reste maintenu du 1er au 4 juin 2021. Totalement dématérialisé, cet avant goût virtuel de l’événement, permettra aux inscrits d’avoir un premier aperçu du salon et de ses stands. Mais aussi et surtout d’avoir accès à des interventions à distance et des contenus mis à disposition, ainsi qu’à un système de réseautage permettant d’échanger entre les participants.

Lire aussi: Un commandement dans le cyberespace pour les gendarmes

LP

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.