dimanche 18 août 2019
Accueil / Société / Guéant : système de pré-plainte en ligne généralisé le 1er septembre 2012
Le ministre de l'Intérieur, Claude Guéant, a annoncé mercredi que le système de pré-plainte en ligne, expérimenté depuis deux ans, serait "généralisé à compter du 1er septembre" 2012, pour mieux venir en aide aux victimes.

Guéant : système de pré-plainte en ligne généralisé le 1er septembre 2012

Le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a annoncé mercredi que le système de pré-plainte en ligne, expérimenté depuis deux ans, serait “généralisé à compter du 1er septembre” 2012, pour mieux venir en aide aux victimes.

Les victimes “sont notre raison d’être”, a affirmé le ministre au matin de la journée européenne des victimes à laquelle il participera, tandis qu’il doit recevoir l’après-midi le rapport de la députée de l’Yonne Marie-Louise Lefort intitulé “La victime, au coeur de l’action des forces de police et de gendarmerie”.

Selon le ministre, il convient d’ “améliorer, accélérer la prise en charge des victimes”. Aussi, a-t-il annoncé, le “système de pré-plainte en ligne, expérimenté depuis déjà deux ans, sera généralisé à compter du 1er septembre”. Ainsi, de “chez soi, tranquillement, on pourra déposer une plainte, ensuite on conviendra avec la police ou la gendarmerie un rendez-vous et on n’aura plus qu’à signer sa plainte”, a-t-il expliqué.

Souhaitant un “meilleur accueil dans les service de police et de gendarmerie”, il a par ailleurs annoncé qu’il avait “arrêté un programme immobilier qui fera que les locaux d’accueil seront améliorés dans les trois ans qui viennent”, en particulier pour y assurer “une meilleure circulation, que les victimes ne puissent pas croiser les auteurs des agressions” dont elles ont été l’objet. Enfin, il a annoncé qu’un “programme a été arrêté sur les trois ans qui viennent pour que la totalité des gens qui accueillent les victimes soient formées à l’écoute, à l’attention particulière à leur apporter”.

A voir également

La caserne Delcassé, où réside le gendarme accusé de viol (Crédit photo: Google maps).

La garde à vue du jeune gendarme accusé de viol levée (actualisé)

Un jeune gendarme est accusé de viol. Il a été placé en garde à vue ce lundi 29 juillet dans l'après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *