samedi 17 avril 2021
Accueil / A la Une / Lacanau: un chauffard interpellé six mois après son délit de fuite
Les gendarmes de Lacanau ont confondu un chauffard, six mois après son délit de fuite ( (DC/L'Essor)
Les gendarmes de Lacanau ont confondu un chauffard, six mois après son délit de fuite ( (DC/L'Essor)

Lacanau: un chauffard interpellé six mois après son délit de fuite

Coupable d’un délit de fuite en septembre 2020 après avoir provoqué un accident à Lacanau, en Gironde, un automobiliste de 57 ans a fini par être identifié et interpellé par les gendarmes.

L’enquête au long cours menée par les gendarmes girondins a porté ses fruits. Ce mercredi 17 mars, ils ont été cueillir chez lui un chauffard qui avait provoqué un accident de la circulation six mois auparavant. Il avait alors pris la fuite.

Le long travail d’investigation des gendarmes

Les faits remontent au 3 septembre 2020. Ce jour-là, sur la D6, à hauteur de Lacanau, une violente collision a lieu entre une voiture et une moto à la sortie d’un virage. Le motard sera retrouvé quelques instants plus tard grièvement blessé sur le bas-côté. Et seul. L’automobiliste a continué sa route sans s’arrêter. Polytraumatisé, le conducteur de la moto, un néerlandais de 32 ans, est ressorti des urgences avec 45 jours d’ITT.

Les gendarmes de Lacanau prennent alors en charge l’enquête pour délit de fuite. Ils ne disposent pour seule information que de la couleur de la voiture qui est blanche. Mais un minutieux ratissage de la zone de l’accident leur permet de retrouver des débris de rétroviseur. Grâce à ces quelques morceaux de plastique, les experts de l’Institut de recherche criminelle de la Gendarmerie nationale (IRCGN) vont parvenir à identifier le modèle du véhicule – une Peugeot 208. Ce travail permettra aux gendarmes, près moult vérifications au quatre coins du département, de remonter jusqu’à l’auteur présumé des faits.

Lire aussi: Des gendarmes et un couffin: le PMo de Phalsbourg aide une maman à accoucher sur un rond-point

Le chauffard est un habitant du canton d’Andernos-les-Bains, dans le bassin d’Arcachon, âgé de 57 ans. D’après Sud-Ouest, il aurait d’abord nié son implication. Mais la géolocalisation de sa voiture, repérée dans le Médoc sur le lieu de l’accident le jour des faits, a fini de le confondre. Ressorti libre de son audition, il devra répondre de blessures involontaires et de délit de fuite devant le tribunal de correctionnel de Bordeaux en juin prochain.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.