mercredi 21 octobre 2020
Accueil / Société / La Gendarmerie ramène sa science pour la première visite de ses autorités de tutelle
Le nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner (à droite) et son secrétaire d’Etat Laurent Nuñez échangent avec le directeur général, le général d'armée Richard Lizurey (Ph M. Guyot/ESSOR)
Le nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner (à droite) et son secrétaire d’Etat Laurent Nuñez échangent avec le directeur général, le général d'armée Richard Lizurey (Ph M. Guyot/ESSOR)

La Gendarmerie ramène sa science pour la première visite de ses autorités de tutelle

De la science, du high-tech et du numérique. Pour la première visite officielle, ce jeudi 18 octobre, de ses deux autorités de tutelle, la Gendarmerie a sorti ses ingénieurs de ses laboratoires. Le nouveau ministre de l’Intérieur Christophe Castaner et son secrétaire d’Etat Laurent Nuñez, les deux nouveaux hommes forts de la Place Beauvau, ont été accueillis avec des kakémonos personnalisés. Et ils ont surtout bénéficié d’un solide cours de rattrapage sur les blouses blanches de la Gendarmerie.

https://platform.twitter.com/widgets.js

L’objectif de cette leçon particulière ? Montrer l’intérêt de la nouvelle organisation de la recherche et de l’innovation de l’Arme. Une révolution douce qui s’est par exemple incarnée dans le succès des tablettes Neogend. Celles-ci ont depuis été déployées aussi dans la Police. “Depuis trois ans, nous avons initié une réforme de rupture, à l’image de ce qui est fait chez les armées”, a expliqué Gadjendra Sarma. Ce colonel, ingénieur en chef de l’Armement, est le conseiller scientifique du patron des gendarmes.

Lire aussi sur L’Essor : Les scientifiques montent en puissance dans la Gendarmerie (actualisé)

Un plan stratégique

Un pistolet fabriqué à l'aide d'une imprimante 3D (Crédit photo: MG/L'Essor).
Un pistolet fabriqué à l’aide d’une imprimante 3D (Crédit photo: MG/L’Essor).

En quelques années, les structures autour de la science ont en effet essaimé dans la Gendarmerie. La création d’un conseil scientifique en 2017 a été suivie de la mise en place de l’Observatoire national des sciences et des technologies en lien avec la délinquance. Enfin, l’Institution a publié son premier plan stratégique de recherche et d’innovation.

Lire aussi sur L’Essor : Ces sept technologies du futur vont bouleverser le travail des gendarmes

Ce plan stratégique sera d’ailleurs bientôt réactualisé en décembre. Si environ 80% des projets suivent le calendrier prévu, certains, à l’image d’Amoco, vont être retardés. Ce logiciel au service des centres opérationnels de renseignement nécessite encore, par exemple, quelques ajustements informatiques supplémentaires avant son déploiement sur tout le territoire.

Un message bien reçu par le ministre et son secrétaire d’Etat, aux rôles déjà bien rôdés. Dans le hall de la direction générale, le néophyte Christophe Castaner, écoute, pose des questions, et glisse quelques traits d’humour. Son secrétaire d’Etat, ancien directeur général de la sécurité intérieure, se tait, lui, la plupart du temps. Puis, devant le tableau présentant le plan stratégique de la Gendarmerie, il se penche vers son ministre: “Ça, c’est très important, je te ferai un briefing là-dessus hors caméras”, lance-t-il discrètement en désignant les  projets autour du cyber et de l’utilisation des données massives. Une priorité de la Place Beauvau.

Gabriel Thierry (avec Matthieu Guyot).

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. HERVÉ BONNY

    Je n’ai pas confiance dans ce nouveau ministre de l’intérieur – Il a fréquenté à un certain moment de sa vie la pègre marseillaise . Pourquoi voulait-il à tout prix ce poste ! nous le serons sans doute plus tard……trop tard peut-être aussi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.