mercredi 30 septembre 2020
Accueil / L'actualité Île-de-France / La Garde Nationale hackée à l’École 42 !
logo garde nationale hacké
Logo de la garde nationale hacké à l'occasion du hackathon à l'école 42

La Garde Nationale hackée à l’École 42 !

Pendant le week-end du 3 au 5 février 2017, la Garde nationale a été hackée ! Mais l’auteur et l’instigateur de cet événement n’était autre que la Garde nationale elle-même.

En partenariat avec Capgemini Consulting et l’École 42, près de 250 étudiants, réservistes, représentants d’entreprises publiques ou privées, se sont réunis lors d’un hackathon, afin de “développer l’interaction entre les citoyens, les réservistes, les entreprises publiques et privées et la Garde nationale.”

Un hackathon est un événement visant à concentrer l’énergie et les compétences d’un panel d’acteurs dans le temps et l’espace, afin de faire émerger des solutions pragmatiques et innovantes. Un brainstorming en quelque sorte.

Une communauté de la Garde nationale

Pour l’occasion, la Garde nationale a donné 42 heures aux 18 équipes accompagnées par des coachs de l’École 42, de Capgemini Consulting, des experts métiers, des réservistes et des spécialistes en communication, pour répondre à deux défis:

  • développer une communauté et un réseau “Garde nationale”
  • optimiser l’emploi des volontaires de la Garde nationale en tenant compte de leur disponibilité, du besoin des armées, de la Gendarmerie et de la police, ainsi que des contraintes des employeurs.

Les 42 mentors, coachs et experts se sont relayés tout au long de l’exercice afin d’aider les différents groupes à garder les idées claires quand la pression montait et que la deadline se rapprochait. Ils ont aussi apporté leur expertise et connaissance du terrain pour traduire les idées abstraites en projets concrets.

hachathon garde nationale ecole 42
Restitution des ateliers du hackathon de la Garde nationale à l’école 42

A l’issue du week-end, les attentes du général de division Gaëtan Poncelin de Raucourt, secrétaire général de la Garde nationale, ainsi que celles de toute son équipe, ont été plus que satisfaites ! “On a eu de nombreuses pépites, on va rester en contact avec beaucoup d’équipes ! ” : l’expérience aura donc des suites.

Une démonstration du GIGN

Une équipe en compétition propose ses solutions devant le grand jury et l’ensemble des participants.

Pour récompenser les lauréats, la Garde nationale a mis les moyens et a fait la démonstration d’une défense diversifiée mais unie, en proposant entre autres un embarquement de 3 jours sur un bâtiment de la Marine nationale, une simulation de vol de l’A400M, une démonstration du GIGN, et un vol en hélicoptère de combat NH-90 Caïman. Et chacun des participants a eu droit à une ration de combat.

La Garde nationale est toute jeune et ne compte que 12 hommes. Cependant, elle ne manque pas d’ambition et compte bien remplir ses objectifs. Unifier les différents corps de défense dans une démarche d’ouverture numérique et d’échange avec la population.

Voir la page Facebook de la Garde nationale

Barthélémy de Mazenod

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *