lundi 19 août 2019
Accueil / Société / Isère : un policier à la retraite suspecté d’avoir blessé un adolescent

Isère : un policier à la retraite suspecté d’avoir blessé un adolescent

Un policier à la retraite est suspecté d’être l’auteur d’un coup de feu qui a blessé gravement à l’œil un garçon de 12 ans le 27 février dernier à Chasse-sur-Rhône en Isère.

Excédé par les jeux bruyants d’un groupe de jeunes gens âgés de 12 et 13 ans à proximité de son domicile, l’ancien fonctionnaire de police, âgé de soixante-dix ans, se serait saisi d’une arme et aurait fait feu. Deux adolescents ont été blessés, atteints par des éclats de plomb, dont l’un d’eux plus gravement. Touché à l’œil, il doit être opéré dans les prochains jours et risque de rester invalide.

“S’il devait souffrir d’invalidité, les conséquences pourraient être graves. Cette affaire pourrait être qualifiée de crime”, a précisé Matthieu Bourrette, le procureur de la République de Vienne.

Chez le retraité, désigné par l’un des mineurs comme l’auteur du coup de feu, les enquêteurs ont retrouvé plusieurs armes qui sont actuellement en cours d’expertise. Placé jeudi en garde à vue, le retraité a reconnu être l’auteur du coup de feu, mais il a affirmé “ne pas avoir pointé son arme vers le groupe et avoir uniquement tiré en l’air”, indique le parquet de Vienne.

Sans antécédents judiciaires, l’homme a été relâché pour permettre à l’enquête de se poursuivre. Il devrait être entendu de nouveau dans les prochains jours, “une fois le résultat de l’opération du jeune homme connu”, a précisé Matthieu Bourrette.

A voir également

La caserne Delcassé, où réside le gendarme accusé de viol (Crédit photo: Google maps).

La garde à vue du jeune gendarme accusé de viol levée (actualisé)

Un jeune gendarme est accusé de viol. Il a été placé en garde à vue ce lundi 29 juillet dans l'après-midi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *