lundi 21 septembre 2020
Accueil / Société / Incidents après le match de l’Algérie: 28 interpellations en France
Au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier en Dordogne. Photo d'illustration M.G/L'Essor).
Au Centre national d'entraînement des forces de gendarmerie (CNEFG) à Saint-Astier en Dordogne. Photo d'illustration M.G/L'Essor).

Incidents après le match de l’Algérie: 28 interpellations en France

Vingt-huit personnes ont été interpellées dans la nuit de dimanche à lundi sur l’ensemble de la France à l’issue d’incidents liés aux célébrations de la victoire de l’Algérie lors du Mondial de football.

La victoire de l’Algérie dimanche soir face à la Corée du Sud (4-2), à Porto Alegre au Brésil, a donné lieu à plusieurs scènes de célébrations dans l’Hexagone, avec parfois des “débordements”, selon une source policière. La plupart des personnes interpellées l’ont été pour “des jets de projectiles sur les forces de l’ordre”, a précisé cette source. Les incidents les plus importants ont eu lieu à Marseille, à Lyon et à Vaux-en-Velin, a indiqué. “Les policiers ont dû utiliser à plusieurs reprises le flash-ball dans ces secteurs”, a-t-elle expliqué. Au total, cinq policiers ont été légèrement blessés.

Des consignes de fermeté pour le match Russie-Algérie

La préfecture annonce que les forces de l’ordre seront “particulièrement vigilantes” jeudi 26 juin au soir, lors du match Russie-Algérie, qualificatif pour les huitièmes de finale de la Coupe du Monde. “Il est souhaitable que la fête ne soit pas une nouvelle fois gâchée. La police et la gendarmerie ont reçu des consignes de fermeté”, prévient-elle.

Ces célébrations ont parfois été émaillées de “débordements, toutefois limités à l’échelle d’un pays, même si certains n’ont pas été anodins”, a expliqué le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Pierre-Henry Brandet. “Dans l’immense majorité des cas, les rassemblements n’ont donné lieu à aucun incident et se sont déroulés dans une excellente ambiance”, a-t-il ajouté.

Lors du premier match de l’Algérie dans le cadre du Mondial, perdu face à la Belgique (2-1) le 18 juin, 19 personnes avaient été interpellées en France.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *