samedi 26 septembre 2020
Accueil / Société / Isère : un homme suspecté de fabriquer des explosifs

Isère : un homme suspecté de fabriquer des explosifs

Le procureur de Grenoble a annoncé mardi qu’il allait ouvrir une information judiciaire après la découverte de produits chimiques susceptibles d’entrer dans la composition d’une bombe au domicile isérois d’un fonctionnaire de 26 ans arrêté samedi.

“Il sera déféré au parquet en début d’après-midi. Je vais ouvrir une information judiciaire pour fabrication de produits explosifs et fabrication d’éléments entrant dans la composition de produits explosifs”, a déclaré Jean-Yves Coquillat, procureur de la République de Grenoble.

Ce délit est passible de 5 ans d’emprisonnement. Deux juges d’instruction seront saisis de l’enquête. Le parquet de Paris, qui avait récupéré l’enquête du fait de sa compétence antiterroriste, s’en est dessaisi mardi matin au profit du parquet de Grenoble, avait précisé une source judiciaire.

Né en août 1986 et fonctionnaire à la trésorerie du Bourg-d’Oisans (Isère), l’homme a été interpellé samedi à Saint-Priest (Rhône) dans le cadre d’une enquête ouverte fin février à Grenoble mais récupérée ensuite par le parquet antiterroriste de Paris en raison de renseignements sur le comportement suspect de cet individu.

“Il tenait des propos sur les femmes qui ont choqué ses collègues féminines, apprenait l’arabe au bureau et se faisait livrer des produits chimiques sur son lieu de travail”, a expliqué M. Coquillat. Les investigations n’ont cependant pas permis d’établir que cet homme originaire de Chasse-sur-Rhône (Isère), et qui se dit athée, était islamiste, selon une source judiciaire. Durant sa garde à vue à Lyon, il a indiqué que la fabrication d’explosifs était “un jeu”, selon le procureur.

La Police a découvert en perquisition des éléments d’un possible laboratoire à explosifs, des livres sur les explosifs et de la littérature militaire, mais aucune documentation idéologique à caractère islamiste.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *