lundi 28 septembre 2020
Accueil / Société / Les gendarmes québécois souhaitent se syndicaliser

Les gendarmes québécois souhaitent se syndicaliser

L’Association des membres de la police montée du Québec (AMPMQ), qui regroupe les policiers québécois de la Gendarmerie Royale du Canada (GRC), a déposé une demande d’accréditation syndicale pour les 800 employés du corps de police dans la province.

« Nous devons être fiers de pouvoir maintenant concentrer nos efforts vers l’officialisation de notre association comme agent négociateur des membres de la GRC qui oeuvrent sur l’ensemble du territoire québécois », a affirmé le président de l’AMPMQ Serge Bilodeau, dans un communiqué. « C’est un moment historique ».

Il y a deux ans, la Cour suprême Canadienne s’était exprimée en faveur de la syndicalisation des policiers de la GRC, le plus grand corps du pays et le seul service de police du Canada dont les employés n’étaient pas syndiqués.

Créée en 1873 pour répondre aux besoins d’un service de police national chargé d’appliquer la loi dans les territoires de l’ouest nouvellement acquis par le pays, la Gendarmerie Royale du Canada compte aujourd’hui plus de 29 000 hommes et femmes.

La GRC gère principalement des opérations sur le crime organisé, le terrorisme, le trafic de drogue…

JR

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *