dimanche 18 août 2019
Accueil / Société / Fêtes religieuses : l’UNPRG rappelle l’obligation de neutralité

Fêtes religieuses : l’UNPRG rappelle l’obligation de neutralité

Communiqué de l’UNPRG 

Dans un message adressé le 15 juin à l’ensemble de ses unités, le colonel commandant le groupement de Gendarmerie départementale des Alpes Maritimes a souhaité à l’occasion de la fin du Ramadan une “excellente fête” à ses subordonnés et leurs familles de confession musulmane alors qu’il n’a pas fait de même pour les fêtes deux autres religions monothéistes.

L’UNPRG trouve ce message “surprenant“.

Ce colonel a oublié qu’il est tenu au devoir de réserve mais surtout à une obligation de neutralité laïque, afin de respecter l’égalité des opinions religieuses et philosophiques de l’ensemble des personnels placés sous son autorité.

Devant de telles initiatives singulières, la direction générale de la Gendarmerie devrait entamer une réflexion sur la création d’un poste de référent déontologue.

Henri Martinez

Président national de l’UNPRG.

A voir également

La caserne Delcassé, où réside le gendarme accusé de viol (Crédit photo: Google maps).

La garde à vue du jeune gendarme accusé de viol levée (actualisé)

Un jeune gendarme est accusé de viol. Il a été placé en garde à vue ce lundi 29 juillet dans l'après-midi.

7 Commentaires

  1. stephan

    L’UNPRG association qui se veut être apolitique, laïque et qui a pour devise “Unir, Soutenir, Agir”, par son communiqué offensif et outragé face au message adressé le 15 juin à l’ensemble de ses unités, par le colonel commandant le groupement de Gendarmerie départementale des Alpes Maritimes, n’est pas un signe d’une réelle volonté de promouvoir la concorde dans une société marquée par la coexistence de très nombreuses communautés, avec pour références les valeurs républicaines.
    Avant de dénoncer, apprenons à “mieux connaître pour mieux comprendre… mieux se comprendre “.

    S’il s’était agi d’un colonel qui souhaite Ste Geneviève, à ses personnels, l’UNPRG aurait-elle été choquée ?

    • Philippe

      Toutes les religions ont droit de citer et le principe de laïcité de notre pays le garantit
      . Ce qui ne veut pas dire baisser le froc dés que l’on parle d’Islam. Quoi qu’il puisse en être dit nous avons des racines qui ont fait du peuple français ce qu’il est.
      Dans ce pays le son des cloches ne me gênent aucunement, par contre je ne voudrais pas me réveiller un jour au son du muezzin.
      Ceci étant dit, cela ne me dérange pas dans les pays de confession musulmane où me semble t il la tolérance est bien moindre que celle de ce grand pays qu’est la France.
      La concorde c’est la laïcité, que chacun reste à sa place!

  2. Niout

    Inadmissible de la part d’un “chef”. Sa démarche trop sectaire est totalement déplacée et une insulte pour les militaires non musulman. Cet agissement irréfléchi ne peut engendrer que rancune, division et fortifier un racisme latent. Peut être que cet officierl est lui aussi un musulman fidèle, et c’est son droit…! Aussi il a voulu assurer son admiration et sa satisfaction pour ses coreligionnaires qui respectent un des pilliers de cette religion. Sans douter de la totale conscience professionnelle des gendarmes musulmans dans cette période de jeûne, l’efficacité n’en est elle pas amoindrie. Je me souviens d’avoir eu a souffrir des errements déplacés d’un collègue musulman. Fort de ses convictions religieuses fluctuantes lors de son mois de jeûne il a bénéficié au détriment de ses collègues d’aménagements bienveillants pour son service. Soutenu par une hiérarchie peureuse et laxiste ses nuits de ripaille étaient notre malheur et celui de nos familles. Non content de cela il réclamait aussi son droit aux fêtes chrétiennes…. sans pour autant être reconnaissant ou plus vaillant. Sans racisme cette philosophie est totalement incompatible avec notre profession. Mais c’est mon humble avis sûrement faussé par une rencontre malheureuse.

  3. stephan

    Pour Unir Soutenir Agir commençons par cultiver nos différences pour le bien vivre ensemble dans les valeurs de la Republique. Avant de denoncer il faut apprendre à “mieux connaître pour mieux comprendre… mieux se comprendre “

  4. raoul

    Et pour être complètement laïque, ne conviendrait-il pas de supprimer la Ste Geneviève et la messe qui va avec, non ?

  5. Max

    ce n’est pas un comportement anormal … C’est une fête comme il en existe beaucoup. Arrêtons ces dénonciations. L’essor ne devrait pas relayer de tel message.

    • La rédaction

      L’Essor est l’organe officiel de l’UNPRG et relaie à ce titre les communiqués. Chaque lecteur peut se faire une opinion et a son libre arbitre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *