mardi 20 octobre 2020
Accueil / Société / Fête nationale : 701 voitures brûlées, 603 gardes à vue

Fête nationale : 701 voitures brûlées, 603 gardes à vue

Un total de 721 voitures ont été brûlées et 603 personnes placées en garde à vue lors des deux soirées du 13 et du 14 juillet, a annoncé mercredi soir le ministère de l’Intérieur.

Le nombre de voitures brûlées est en hausse de 23% par rapport à l’an dernier et celui des gardés à vue bondit de 68%.

Au total, 723 personnes ont été interpellées lors des ces deux nuits. “Particulièrement mobilisées, et notamment dans le cadre de Vigipirate, les forces de l’ordre ont appliqué la tolérance zéro contre ces débordements”, a déclaré une porte-parole du ministère.

En Iles-de-France la Seine-Saint-Denis a particulièrement été touchée par les émeutes mais aussi le le Val-de-Marne, les Yvelines et le sud de la Seine-et-Marne. La région lyonnaise a également souffert de cette violence. Après un week-end émaillé de violences dans l’Est lyonnais, la nuit du 14 juillet a été agitée avec 16 interpellations dans l’agglomération, dont beaucoup de mineurs, pour des jets de pétards et de projectiles, selon la police.

Les pompiers du Rhône ont fait état de 2.600 appels au total sur le département durant la nuit, notamment pour “des voitures incendiées, des feux sur la voie publique”. Mais aucun blessé grave n’est à déplorer, selon les
secours.

Des scènes de violence parfois impressionnantes comme ici dans une rue en flamme au centre de Paris.

(Photo d’illustration : M. Guyot – L’Essor – Manifestation anti-CPE – Paris)

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.