dimanche 27 septembre 2020
Accueil / Société / Expoprotection : concurrence féroce pour l’innovation
Les lauréats des Trophées Expoprotection 2016. ©Stéphane Laure.
Les lauréats des Trophées Expoprotection 2016. ©Stéphane Laure.

Expoprotection : concurrence féroce pour l’innovation

Pour la première fois, le salon de la prévention et de la gestion des risques « Expoprotection », a présenté, en amont de sa 26è édition, les résultats de ses trophées. Huit prix ont été attribués à de nouveaux produits et services particulièrement innovants parmi 80 dossiers déposés. Jamais autant d’entreprises n’avaient concouru. En 2014, elles n’étaient qu’une trentaine.
Signe que les start-ups spécialisées dans les solutions de gestions des risques se portent bien, elles trustent toutes les places des trophées d’expoprotection. Un jury de 22 experts a ainsi mis en lumière certaines de ces innovations en les répartissant dans deux catégories : les solutions liées aux « risques de malveillance et d’incendie » et aux « risques professionnels, naturels et industriels ».

L’anti-intrusion de précision

Dans la catégorie « risque de malveillance et incendie », le trophée d’or a été attribué à la société Pixiel pour Neosafe. Il s’agit d’un drone automatique pour la surveillance et la protection des infrastructures industrielles et sites sensibles. Il a notamment pour particularité de réaliser des rondes automatiques et des levées de doutes dans n’importe quel environnement.
Prévenir les risques d’intrusion, c’est aussi la finalité de STID mobile ID conçu par la société STID, spécialisée dans l’identification électronique. Cette société a reçu le trophée d’argent pour une technologie permettant de transférer un badge d’accès sur son smartphone.
Autre solution anti-intrusion, le Laser RSL-2010 de l’entreprise Optex Security, qui détecte toute faille sur une surface allant jusqu’à 60 mètres de long et 15 mètres de haut, a reçu le trophée de bronze.
Enfin, une mention spéciale a été décernée par le jury à la société Visiom pour Evolv, un portail de détection des masses métalliques, des armes à feu et des explosifs pouvant remplacer, à terme, les fouilles à l’entrée de sites sensibles. Un produit encore à l’état de prototype.
Quatre autre sociétés ont été récompensées dans la catégorie des « risques professionnels, naturels et industriels » : Orosound pour ses écouteurs anti-bruits, Clic-it Dehondt pour son équipement d’assurage sur échafaudages et autres supports, Vizo avec un dispositif d’appui-tête protégeant les cervicales des travailleurs, et enfin Mulliez-Flory pour son vêtement de travail mesurant, à l’aide de capteurs, la pénibilité au travail.
Cette année, plus de 750 exposants présenteront leurs innovations au salon « Expoprotection », dont 300 nouveaux venus. Plus de 20.000 visiteurs sont attendus du 7 au 9 novembre 2016, Porte de Versailles à Paris.

Nathalie DELEAU 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *