samedi 23 février 2019
Accueil / Société / Eurodisney : amende et prison avec sursis requises contre les ex-gendarmes

Eurodisney : amende et prison avec sursis requises contre les ex-gendarmes

Eurodisney et deux anciens gendarmes sont jugés aujourd’hui mercredi devant le tribunal correctionnel de Meaux pour avoir recherché illégalement des informations sur des candidats à l’embauche en obtenant des renseignements auprès d’anciens subordonnés en service à Rosny-sous-Bois.

Le procureur de Meaux (Seine-et-Marne) a requis une amende de 100.000 euros contre Eurodisney et des peines de 6 à 8 mois de prison, assorties de 3.000 à 4.000 euros d’amende à l’encontre des deux anciens officiers de gendarmerie, également accusés de recel.

Selon les ex-gendarmes, les pratiques reprochées n’étaient pas inhabituelles entre anciens membres des forces de l’ordre. Ils ont reconnu les faits, se défendant toutefois de toute corruption. “Je me mords les doigts d’être resté en fait le gendarme que je n’étais plus en droit”, a déclaré l’un d’eux, reconnaissant par ailleurs avoir vérifié occasionnellement des antécédents policiers pour le Parc Astérix.

(D’après AFP)

 

A voir également

A l'Assemblée nationale, ce mercredi 30 janvier (Capture d'écran: Assemblée nationale).

Justice des mineurs: les pistes des députés pour les gendarmes

Plus de formation et de partage d'information: voici ce que recommandent les députés en matière de justice des mineurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :