mardi 20 avril 2021
Accueil / L'actualité Normandie / Eure: Déjà emprisonné, l’homme qui a foncé sur un gendarme à Pont-Audemer jugé en 2021
Exercice d'interpellation d'un peloton d'intervention de gendarmes mobiles. (Photo d'illustration - MG/L'Essor)
Exercice d'interpellation d'un peloton d'intervention de gendarmes mobiles. (Photo d'illustration - MG/L'Essor)

Eure: Déjà emprisonné, l’homme qui a foncé sur un gendarme à Pont-Audemer jugé en 2021

Le mardi 1er décembre, un détenu a été extrait de la maison d’arrêt d’Évreux, dans l’Eure afin d’être entendu par les gendarmes de la compagnie de Bernay. Déjà condamné pour une affaire de vols, l’homme de 21 ans devait s’expliquer sur des faits remontant au 5 novembre rapporte Paris-Normandie. Un gendarme avait alors dû tirer avec son arme de service lors d’un contrôle routier à Pont-Audemer.

Il refuse d’obtempérer et fonce sur un gendarme de l’Eure

Ce jour-là, les militaires demandent au conducteur d’une voiture qu’ils soupçonnent d’avoir été volée de s’arrêter. Mais l’homme refuse d’obtempérer et fonce sur un gendarme. Menacé, ce dernier tire alors en direction du véhicule. La balle se loge dans un pneu. Le conducteur arrive cependant à prendre la fuite.

Retrouvée à l’abandon dans le quartier des Baquets, dans la commune voisine de Manneville-sur-Risle, la voiture provient bien d’un vol. A l’intérieur, les gendarmes de la brigade de recherches de Bernay retrouvent un fusil de chasse et des munitions. De l’ADN est également prélevé. Il correspond à celui d’un individu identifié pour de multiples infractions et vols dans le secteur de Bernay.

Comparution immédiate et trois ans de prison

L’homme est repéré cinq jours plus tard, le mardi 10 novembre, dans une habitation isolée au lieu-dit Le Beuron, à Capelle les Grands. Il y est réfugié chez des connaissances. Les gendarmes mettent alors en place les grands moyens. L’opération mobilise pas moins d’une vingtaine de militaires de la compagnie de Bernay. Par ailleurs, un détachement de réservistes du groupement de l’Eure, d’une équipe cynophile d’Évreux ainsi qu’un hélicoptère de la section aérienne de la Gendarmerie de Villacoublay les appuient. Une forte mobilisation qui permet d’interpeller le délinquant sans résistance.

Lire aussi: Kourou: une cinquantaine de militaires mobilisés pour l’arrestation d’individus soupçonnés de violences

En comparution immédiate pour la série d’infractions préalable au contrôle de gendarmerie, il écope de trois ans de prison avec mandat de dépôt. Purgeant sa peine à la maison d’arrêt d’Evreux, il sera également convoqué en septembre 2021. Cette fois pour récidive de refus d’obtempérer, défaut de permis de conduire et transport d’une arme illégale de catégorie C.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.