lundi 28 septembre 2020
Accueil / L'actualité Centre-Val de Loire / Ils foncent sur la voiture des policiers qui tirent pour se dégager : deux interpellations
Essor Policiers Blessés 93
Illustration (DC/L'Essor).)

Ils foncent sur la voiture des policiers qui tirent pour se dégager : deux interpellations

Deux hommes de 18 et 27 ans ont été interpellés jeudi soir après avoir foncé en voiture sur des policiers, qui ont réagi en tirant à plusieurs reprises, a-t-on appris de source policière.

Dans l’après-midi, quatre policiers de la brigade anti-criminalité ont voulu contrôler deux hommes installés à bord d’une voiture, dans une rue derrière l’hôpital de Corbeil-Essonnes, lorsque le conducteur a accéléré et leur a foncé dessus, a raconté cette source.


 

Deux agents ont fait usage de leur arme à trois ou quatre reprises. Ils ont blessé le conducteur et son passager“, a-t-elle poursuivi. Le véhicule a ensuite fui et l’équipage policier l’a pris en chasse jusque dans le quartier sensible de Montconseil, au sud de la ville. Les deux occupants du véhicule ont alors abandonné leur voiture et tenté de fuir à pied. Blessé au bras, le conducteur de 18 ans a été rapidement interpellé. Il n’avait pas le permis de conduire. Le passager, un homme de 27 ans touché à la jambe, a lui réussi à prendre la fuite pendant plusieurs heures. Il a finalement été interpellé à Saran (Loiret), après avoir été amené par des amis dans une clinique pour soigner sa blessure. Il a été transporté sous escorte policière à l’hôpital d’Orléans.

Deux enquêtes ont été ouvertes. L’une confiée à la Sûreté départementale de l’Essonne pour tentative d’homicide, et l’autre attribuée à la police des polices, l’Inspection générale de la police nationale (IGPN), pour examiner les circonstances dans lesquelles les agents de la BAC ont ouvert le feu. “La rue était étroite“, selon la source policière, estimant que les deux agents de la BAC n’avaient “pas d’autre choix pour se dégager” que de tirer.

La ville de Corbeil-Essonnes connaît une résurgence des violences ces derniers mois. En janvier, les policiers avaient été pris plusieurs fois pour cibles lors d’interventions dans le quartier difficile des Tarterêts et deux agents avaient été blessés. En septembre, des affrontements entre des jeunes de ce quartier et celui de Montconseil avaient fait un mort.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *