vendredi , 18 juin 2021

Monographie historique de la compagnie de gendarmerie territoriale de Koné et de sa circonscription.
Monographie historique de la compagnie de gendarmerie territoriale de Koné et de sa circonscription.

En Nouvelle-Calédonie, les gendarmes de Koné vont bien connaitre l’histoire de la région

Les gendarmes affectés à la compagnie de Koné (Nouvelle-Calédonie) reçoivent à leur arrivée une monographie historique du territoire où ils vont servir. Une initiative originale due au chef d’escadron Sylvain Jouault, commandant la compagnie depuis 2018. La monographie est disponible au bas de cet article.

Cinquante ouvrages et études citées

Cet texte de 72 pages constitue un travail de synthèse citant une cinquantaine d’ouvrages et d’études. Le chef d’escadron Jouault souligne que ce travail vise “à donner aux gendarmes quelques repères historiques utiles pour s’imprégner de l’environnement dans lequel ils évoluent”. Depuis la période précoloniale à la période contemporaine. La monographie porte également “une attention soutenue aux évènements”, souvent dramatiques, survenus sur ce territoire. Sans oublier l’organisation et l’implantation de la Gendarmerie au fil des décennies depuis le début de la colonisation en 1853. De nombreuses illustrations, provenant des ouvrages cités, complètent utilement cette publication.

“A une époque charnière de l’histoire”

Cette monographie, rappelle l’auteur, est rédigée à une époque charnière de l’histoire de la Nouvelle-Calédonie“. En effet, le troisième référendum d’autodétermination, décisif pour l’avenir du territoire, se tiendra le 12 décembre 2021.

Lire aussi: Nouvelles dégradations à l’usine de Vale en Nouvelle-Calédonie

Un ancien officier de Gendarmerie, le lieutenant-colonel Henri Calhiol, qui connait bien le “Caillou”, a salué cette monographie. “Je porte, a-t-il dit en effet à L’Essor, un jugement extrêmement positif sur l’initiative et l’intention du chef d’escadron Jouault“. Pour Henri Calhiol, “il s’agit là d’un remarquable travail de de compilation et de synthèse et d’une oeuvre utile“. Il espère que “beaucoup de gendarmes auront la volonté de s’informer sur la culture et l’histoire des mélanésiens, nécessaire aux relations gendarmerie-kanak”.

PMG

One comment

  1. La seule chose qui comptait pour nos décideurs, c’est de liquider la question de la Nouvelle Calédonie avant 2022:
    https://www.lemonde.fr/politique/article/2021/06/01/nouvelle-caledonie-vers-un-ultime-referendum-sur-l-independance-avant-la-fin-de-l-annee_6082411_823448.html

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.