lundi 22 juillet 2019
Accueil / A la une / Elections européennes 2019: le vote des gendarmes de Satory
Bulletin de vote dans une urne
Photo d'illustration (M.GUYOT/ESSOR).

Elections européennes 2019: le vote des gendarmes de Satory

Une participation plus faible et un vote orienté vers le Rassemblement national. Les résultats des deux bureaux de vote du plateau de Satory à Versailles donnent une indication du vote des gendarmes aux élections européennes de 2019.

Ici, sur ce plateau où vivent des gendarmes mobiles et du GIGN, l’essentiel du corps électoral est en effet constitué de familles de l’Arme. Deux bureaux de vote, le n°10 et le n°11, situés avenue Guichard à Versailles, permettent de se faire une idée sur la tendance électorale dans l’Arme. Premier fait significatif: on a moins voté dans ces bureaux de vote qu’en France, avec 36 % et 35 % de participation, contre 50 % dans l’Hexagone.

Lire aussi sur L’Essor: L’étude de l’Ifop sur le comportement électoral des gendarmes en 2017

Rassemblement national puis Renaissance

En cumulé, ces deux bureaux placent en tête des élections européennes de 2019 la liste “Prenez le pouvoir” du Rassemblement national avec 36,5 % des suffrages exprimés. C’est beaucoup plus qu’en France (23,31 %) et à Versailles (12,19 %).

La liste de la majorité présidentielle, Renaissance, suit avec 18,5 % des suffrages exprimés, soit un écart de 4,1 points par rapport au résultat national. Sur la ville de Versailles, Renaissance obtient 29,65 % des suffrages exprimés.

Les gendarmes placent ensuite Europe écologie en troisième position, avec 9,1 % des suffrages exprimés, mais en retrait du score national obtenu (13,47 %). De même, la France insoumise fait moins bien à Satory (3,3 %) qu’en France (6,31 %). Enfin, Envie d’Europe écologique et sociale boit le bouillon : avec 2,4 % des suffrages exprimés à Satory, elle fait nettement moins que sur le plan national (6,19 %).

A contrario, Debout la France se place en cinquième position du vote des gendarmes de Satory, avec 5,8 % des suffrages exprimés contre 3,51 % en France. Urgence écologie, avec 3,2 % des voix, fait aussi mieux (1,82 %). Enfin, la Liste citoyenne conduite par Benoît Hamon finit elle aussi au dessus de sa moyenne nationale (3,8 % à Satory contre 3,27 % en France).

Quant aux listes liées aux Gilets jaunes, elles n’émergent pas à Satory. Alliance Jaune, conduite par le chanteur Francis Lalanne, obtient en tout deux voix. La Ligne claire, où figurait une Gilet jaune blessée cet hiver dans une manifestation, ne compte qu’un électeur. Ensemble pour le Frexit et les Patriotes réunissent elles respectivement 1,5 % et 1,1 % des voix.

Gabriel Thierry

A voir également

Le général d'armée Richard Lizurey, directeur général de la Gendarmerie le 10 janvier à Paris (Ph:M.GUYOT/ESSOR)

L’Arme sous le commandement du général Lizurey (dossier)

Depuis 2016, c'est Richard Lizurey qui est le patron des gendarmes. Revue des actions du général d'armée.

11 Commentaires

  1. Gesty

    C est honteux de diffuser ces résultats. Chacun vote en son âme et conscience. C est dégradant et trop facile. Les votes se font en secret et la on divulgue leur choix. Honte à ceux qui l ont dévoilé.

  2. GUERIAUD

    Quel est l’intérêt d’une telle publication ? Creuser encore plus le fossé avec une partie de la population pour qui les forces de l’ordre sont du côté des “fachos” ? Cela n’améliorera pas non plus l’image de la gendarmerie auprès des personnels politiques “modérés”…… Il y a des moments où il faudrait plutôt se faire tout petit !…..

  3. Demdejdb

    Franchement c’est à vomir votre publication sur satory et l’orientation des votes aux européennes on est la seule caserne de France ouverte aux quatres coins et vos pointez du doigt en sachant très bien le devoir de réserve qu’impose le statut miliaire quant aux opinions religieuse politiques et philosophiques..
    Qui plus est vous affichez clairement les gendarmes du gign comme étant localisé vous ne voulez pas donner aussi le code d’entrée du portail? Et l’heure des rondes effectuées ?

    A quoi réfléchissez vous ? juste pour vendre votre article de m… vous mettez des familles en danger face à des représailles , n’oubliez pas le meurtre à magnanville des deux policiers il y’a deux ans!!!

    Une haute dose de bon sens de sécurité opérationnelle et de discrétion vous feraient du bien avant de publier ce genres d’articles !!

    Fermez le banc!

    • GRADLON

      Tout à fait
      De plus les gendarmes ont voté en conscience pour les partis qu’ils ont choisi librement
      Aucun de ces partis n’est interdit et donc répondent parfaitement aux critères républicains

  4. Leroux

    Article inutile et stigmatisant, je ne suis pas certain que le « vote » des gendarmes de sato soit représentatif des gendarmes au sens large. Il faut prendre en compte l’environnement dégradé, le plateau est la pire cité de Versailles, les logements et les abords sont immondes, les logements sociaux sans les subventions. Quant au taux de participation, il s’explique peut-être aussi par le taux d’emploi de la GM les week-ends, notamment dans le cadre des boulets jaunes.

  5. Retraité

    C’est un secret de polichinelle, il y a longtemps qu’à d’autres implantations “gendarmiques” ces sujets ont été abordés de manière quasi identique dans des journaux nationaux. Jusqu’à preuve du contraire, cela reste logiquement une information… et il y a plus de trente ans, je me souviens, la presse écrite diffusait également…
    Au surplus, au dépouillement, tout le bureau de vote est forcément bien au courant… scrutateur etc.

  6. dubois

    je me demande aussi s’il est bien judicieux de publier ces résultats ? De plus, il semble y avoir un côté ‘illégal, dans la mesure où le vote est censé rester secret. Néanmoins, j’admire ces gendarmes qui votent pour la défense de la France….

  7. Avec la situation dans notre pays,on peut les comprendre car eux ils vivent la réalité du terrain tous les jours ?????

  8. Satorien

    Rien de très surprenant, et il n’y a pas de quoi fustiger le journal qui ne fait que rediffuser les résultats publiés officiellement sur les sites publics et dans la presse locale : mieux vaut une information facilement vérifiable que les fake news qui peuvent courir en gendarmerie comme ailleurs …

  9. Cela reflète que l’Etat se moque des forces de l’ordre et surtout de la Gendarmerie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *