jeudi 23 mai 2019
Accueil / L'actualité Guadeloupe / Drame d’autodéfense en Guadeloupe: la compagne du gendarme a eu du cran
Le bassin paradis est situé près des chutes du Carbet (Photo D.C)

Drame d’autodéfense en Guadeloupe: la compagne du gendarme a eu du cran

L’homme tué lors de l’agression d’un gendarme et de sa compagne près des Chutes du Carbet en Guadeloupe aurait voulu violer la femme qui a fait preuve d’un incroyable cran.

Les circonstances du drame survenu en Guadeloupe près du site touristique des Chutes du Carbet et ayant vu l’agresseur d’un gendarme et de sa compagne mourir après un échange de coups avec le couple obligé de se défendre sont désormais mieux connues. (L’Essor du 7 octobre) 

Le journal local France Antilles révèle que cet homme armé d’une machette identifié comme un habitant de Capesterre-Belle-eau de 32 ans, connu des services de police pour affaires de stupéfiants mais pas pour des faits de violence a tenté de violer la compagne du gendarme.
Un certain nombre d’indices recueillis sur place par l’identité judiciaire laissent clairement apparaître une tentative de viol. C’est en tout cas l’une des qualifications juridiques qui a été retenue dans ce dossier » , a confié à la presse le procureur de la République de Basse-Terre, Samuel Filniez.
Le gendarme qui n’était pas en service a alors défendu sa compagne mais s’est retrouvé en difficulté face à cet individu armé d’une machette et qui lui a porté plusieurs coups et l’a même mordu! C’est sa femme, avec un cran incroyable souligné par la presse guadeloupéenne , qui a frappé l’agresseur avec une pierre, provoquant sa chute.
Le trentenaire s’était relevé après le coup reçu sur la tête, avait marché quelques instants avant de finalement s’effondrer. Selon les résultats de l’autopsie a justice, l’homme est mort des suites « d’un syndrome asphyxique ».
« Cela ne signifie pas qu’il a été étranglé mais que l’effet conjugué de son évanouissement et surtout de la présence de sang dans sa trachée suite aux coups reçus, ont privé ses poumons d’air » précise une source proche du dossier interrogée par le journal local.
Le journal révèle qu’aucun des coups portés avec une pierre que la compagne du gendarme lui a portés« n’a eu de conséquence mortelle. Tout simplement parce que les lésions présentes ne l’étaient potentiellement pas. » Rappelons que le couple, très choqué, a été hospitalisé après ce drame survenu dans un lieu touristique bien mal nommé

Le bassin paradis est situé près des chutes du Carbet (Photo D.C)
Le bassin paradis est situé près des chutes du Carbet (Photo D.C)

 “Bassin Paradise”. La thèse de la légitime défense est très largement privilégiée dans cette terrible affaire qui a encore un peu plus terni l’image de la Guadeloupe en proie à une violence telle qu’on est en droit de se demander si l’état contrôle encore la situation.

D.C

 

A voir également

Ces lacunes à combler dans la formation des gendarmes

Le général de corps d'armée Thibault Morterol, le commandant des écoles de la Gendarmerie nationale, a esquissé les formations qui doivent être améliorées.

Un commentaire

  1. Morato

    je suis fier de ce gendarme et de son épouse,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !