lundi 10 mai 2021
Accueil / Société / Deux nouvelles expositions temporaires cet été au Musée de la Gendarmerie
Le musée de la Gendarmerie

Deux nouvelles expositions temporaires cet été au Musée de la Gendarmerie

Le Musée de la Gendarmerie de Melun annonce deux nouvelles expositions temporaires, ouvertes pour l’été, la première sur les messages de pigeons voyageurs de la Grande Guerre, la seconde sur la Croix de guerre.

“Témoins de la Grande Guerre, 50 colombogrammes, 50 photographies pour évoquer l’histoire”. Prises par le lieutenant-colonel Geoffroi Caffiery, ces photos illustrent le contenu des messages de pigeons voyageurs de la Grande Guerre. Les colombogrammes replacés dans leurs contextes (rapports secrets, journal de marche et opérations) participent à la fabrication de récits du quotidien du Poilu et de l’histoire du conflit. Les photographies d’évocation présentées remettent en situation ces narrations individuelles. Ces colombogrammes sont mis en rapport avec des photographies prises essentiellement sur les lieux mêmes de leur rédaction.

(Exposition gratuite du 17 juillet au 17 septembre)

“Croix de guerre, honneur aux braves ! “Crée en 1915, la Croix de guerre devient vite le symbole du poilu victorieux. Attribuée aussi bien aux militaires qu’aux civils, aux hommes qu’aux femmes, aux personnalités morales et parfois même aux animaux, cette décoration valorise les actes de bravoure. L’exposition s’attache à expliquer comment elle a été créée, choisie, dessinée et attribuée. Quelques pièces d’exception viendront en souligner les propos. Pour cette dernière année de commémoration du centenaire de la Grande guerre, le musée de la Gendarmerie accueillera cet été une exposition dédiée à la Croix de guerre, créée en 1915 pour récompenser la bravoure des des combattants du conflit mondial. Réalisée par le Service Historique de la Défense, en 2016, l’exposition s’attache à présenter aux générations contempor aines qu els ont été les sacrifices et les actions d’éclat de ceux qui les ont précédées. Composée de plusieurs panneaux illustrés, elle est enrichie par de nombreux objets, décorations militaires et documents anciens tout droit issus du fonds du SHD. Créée en avril 1915, la Croix de guerre est venue pallier une carence dans le paysage des récompenses françaises, devenant rapidement une référence, utilisée comme base dans de nombreux pays pour créer des décorations similaires. Profondément égalitaire, elle était accessible par tous ceux qui ont fait preuve de bravoure à travers leurs actions, qu’ils soient militaires ou civils, individuels ou collectifs, ou parfois même des villages entiers. Les visiteurs découvriront tout le processus de création de cette décoration, depuis la décision du ministre de la guerre, en passant par les prototypes, la symbolique évoquée jusqu’aux premières attributions. Véritable vecteur de valeurs, elle sera même utilisée à des fins publicitaires et parfo is même de propagande.

(Exposition gratuite, du 25 juillet au 30 septembre)

Quant à l’exposition “Les gendarmeries du monde”, elle se poursuit jusqu’au 15 juillet.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.