mercredi 22 mai 2019
Accueil / A la une / Des grands flics préconisent la reprise en main de la Préfecture de police
La Préfecture de police. (Crédit photo: Cristian Bortes / Flickr).
La Préfecture de police. (Crédit photo: Cristian Bortes / Flickr).

Des grands flics préconisent la reprise en main de la Préfecture de police

Le rapport de sept grands flics est sur le bureau du secrétaire d’Etat Laurent Nuñez. Pas sûr qu’il y reste longtemps tant son contenu est explosif. Ces hauts fonctionnaires préconisent en effet la reprise en main de la Préfecture de police de Paris. Le grand gagnant de cette réforme? Le directeur général de la Police nationale.

Dévoilé par Le Figaro ce mardi 14 mai, le rapport de l’Association des hauts fonctionnaires de la Police nationale livre en 19 pages ses propositions chocs. Conduits par le préfet Christian Lambert, ancien chef du Raid, les policiers appellent à muscler l’autorité du directeur général de la Police nationale.

Lire aussi sur L’Essor: Le préfet Morvan, nouveau patron des policiers nationaux a sa feuille de route

Cette montée en puissance passerait d’abord par la création d’un poste d’adjoint, à l’image de ce qui est déjà fait en Gendarmerie avec le poste de major général. Elle se traduirait également par une reprise en main du renseignement avec la tutelle de la Direction générale de la sécurité intérieure et de la Préfecture de police de Paris.

La BRI transformée en antenne du Raid

Conséquence de cette recommandation: les sept policiers proposent de transformer la Brigade de recherche et d’intervention (BRI) de la Préfecture de police en antenne du Raid. Cette unité et le GIGN “ont rapproché leurs procédures et techniques d’intervention”, rappellent-ils, et sont en capacité “grâce aux protocoles de coopération entre eux de se suppléer“.

Lire aussi sur L’Essor: BRI, GIGN et Raid: la piste d’un commandement des opérations spéciales

Si les rédacteurs du rapport réservent leurs propositions les plus fortes pour l’Île-de-France, ils n’oublient pas la question de la répartition des tâches avec les gendarmes. Ils proposent ainsi de redéfinir la répartition des compétences territoriales entre les deux forces. Ils se prononcent également pour la mutualisation de certaines missions, telles que la lutte contre la cybercriminalité ou la police technique et scientifique.

Pour cette dernière, la Cour des comptes avait déjà proposé cette réforme dans un rapport publié en 2017. Les magistrats de la rue Cambon envisageaient la création d’une direction commune à la Police et à la Gendarmerie nationales.

G.T.

A voir également

Suicide du commandant de compagnie de Lons-le-Saunier (Jura)

Nouveau drame dans l'Arme avec le suicide d'un officier du Jura. Le commandant de la compagnie de Lons-le-Saunier a mis fin à ses jours ce jeudi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !