dimanche 17 février 2019
Accueil / Mot de l'éditeur / Le mot de l'éditeur / Dénomination d’une voie publique Arnaud Beltrame : mise au point du directeur de L’Essor.
Arnaud Beltrame était chuteur opérationnel et titulaire de la valeur militaire ©PHOTOPQR/OUEST FRANCE/LEPREVOST Tania ARCHIVES 14/09/2010

Dénomination d’une voie publique Arnaud Beltrame : mise au point du directeur de L’Essor.

Le mercredi 18 avril, sur notre site lessor.org, nous avons mis en ligne une information selon laquelle “la famille” du colonel Beltrame s’opposerait à ce que son nom soit choisi, afin de lui rendre hommage, pour dénommer une voie publique, s’il s’agissait d’une municipalité dirigée par le Front National.
Cette information, qui était de bonne source, renvoyait à une déclaration faite par un membre très proche de la famille du regretté colonel.
Mais il était inexact que ce voeu était celui de cette famille unanime.
C’est ce que m’ont assuré directement, hier jeudi 19 avril, par téléphone, le neveu et la veuve du colonel Beltrame. Qui ont souhaité cette rectification.
Dont acte !

Alain Dumait,
Directeur de l’Essor de la Gendarmerie Nationale.

A voir également

L’ex-présidente du SM fait appel de sa condamnation pour le “mur des cons”

L'ex-présidente du Syndicat de la magistrature persiste et signe : elle fait appel de sa condamnation dans l'affaire du "Mur des cons"

3 Commentaires

  1. bobp

    Toujours se méfier de la propagande médiatique 😉

    Cette preuve d’honnêteté est à l’avantage de la gendarmerie. Merci à vous et surtout à votre professionnalisme !

  2. cotonnet

    Je vous félicite d’avoir fait, très loyalement, cette mise au point.

    Je pense que vous pourriez conseiller au Figaro d’en faire de même assez rapidement..
    Car ce journal, prétendument de droite, m’a semblé se faire un plaisir sadique de répercuter cette information
    que de bonne foi vous aviez donnée..
    Décidément le Figaro n’est plus ce qu’il a été..
    Je vous remercie.

    Jean Charles Cotonnet
    32 D, Chemin du Valnotte
    50270 BARNEVILLE CARTERET.
    Membre du Front National depuis plus de 40 ans, et fier de l’être.

    Je profite de cette occasion pour vous dire que suite à la nouvelle de ce drame, j’avais aussitôt mis en berne mon drapeau français 90X60, qui à longueur d’année flotte sur un grand mât dans mon jardin en face de ma maison.
    Drapeau que je remplace régulièrement, car je le respecte, à chaque fois que le mauvais temps le détériore.
    Je l’ai fait pour chaque drame commis par des gens qui ne devraient logiquement pas se trouver sur notre
    territoire étant donné qu’il est clair qu’ils n’aiment pas la France.(euphémisme).

    • Couteau Marcel

      Bonjour Monsieur Jean-Charles Cotonnet, je suis tout à fait d’accord avec vous sur la présence du drapeau dans votre jardin, j’avais l’habitude chez moi de le placer dans les grandes occasions sportives, mais dorénavant il sera mis en place en permanence, et j’espère que de nombreux Camarades en feront de même afin de rappeller à certains que la terre de chez nous, elle a (à) pour Nom… FRANCE.

      Bon courage et BRAVO, à nos Camarades Moblos et départementaux qui sont sans doute trop mobilisés et sans beaucoup de considération. MC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recevez gratuitement notre dernier dossier : « il y a 10 ans, le rattachement de la Gendarmerie au Ministère de l‘Interieur »

Vous n’êtes pas (encore) abonné à notre magazine « L’Essor de la Gendarmerie Nationale », je vous propose de recevoir, gratuitement, notre dossier du mois de janvier, en tiré à part.


Il vous suffit pour cela de nous retourner, en un clic, le simple bulletin ci-dessous :