jeudi 4 mars 2021
Accueil / A la Une / Déguisé en gendarme, le comédien Eric Hervé annonce tous les soirs le couvre-feu dans un petit village du Finistère
obtenez le dossier "Réussir le concours de sous-officier"
Chaque soir, il annonce le couvre feu déguisé en gendarme (Photo: Facebook).
Chaque soir, il annonce le couvre feu déguisé en gendarme (Photo: Facebook).

Déguisé en gendarme, le comédien Eric Hervé annonce tous les soirs le couvre-feu dans un petit village du Finistère

Déguisé en gendarme, il ne passe pas inaperçu à Lampaul-Plouarzel. Chaque soir ou presque, Eric Hervé sillonne ce bourg du Finistère en bicyclette pour annoncer aux habitants l’imminence du couvre-feu.

Ce comédien entend ainsi dénoncer avec humour les privations de libertés imposées par le gouvernement à cause de la pandémie du coronavirus. Depuis plus d’un mois, il répète donc le même rituel. A 17h30 précises, il monte sur son vélo grimé en gendarme. Equipé d’un mégaphone, il scande: “Ça va être tout noir!”. Désormais habitués, les passants lui répondent “Ta gueule!“. Des répliques cultes tirées du film RRRrrrr!!!, réalisé en 2004 par Alain Chabat.

Une adhésion pleine et entière des habitants

“Au début, les passants étaient interloqués et n’avaient pas forcément la référence du film”, témoigne le comédien dans les colonnes du Figaro. Mais la méfiance du début pour les facéties de cet intermittent du spectacle de 46 ans s’est rapidement évaporée. Désormais, il recueille une adhésion pleine et entière de la part des habitants de ce petit village côtier de 2.100 habitants. “Les premiers jours, seules une ou deux personnes m’ont répondu. Il y a eu ensuite de plus en plus de fidèles au rendez-vous, même par temps maussade. Ce n’est que du bonheur, et ça fait du bien.”  Régulièrement entouré d’une nuée d’enfants, d’ados et d’habitants eux-mêmes déguisés, le tout dans une ambiance de carnaval, le trublion a rendu le sourire à tout le monde. Il publie régulièrement des vidéos de ses tournées sur sa page Facebook “Eric Amishes”.

“Il y en a marre de ces décisions parisiennes qui nous imposent des choses qui n’ont pas lieu d’être au fin fond du Finistère, affirme le comédien. Donc oui, cette initiative fait passer un message politique. Ce couvre-feu est une aberration. Normalement, ici, les familles entières se rencontrent dans les bars. Mais avec ce couvre-feu, les gens se retrouvent isolés et lassés“.

“C’est une période difficile”

A commencer par lui-même. Membre de la compagnie Une de Plus, Eric Hervé a vu tous ses spectacles annulés, aussi bien en France qu’à l’étranger. “C’est une période difficileJ’ai quelques petits contrats, mais qui ne permettent pas de gagner ma vie. On est mis au placard, nous, les artistes de théâtre”, regrette le comédien. Lequel a retrouvé le goût de jouer – et de vivre – en enfilant ce nouveau costume de gendarme. La Gendarmerie de Saint-Renan l’a d’ailleurs contacté et il a dû légèrement modifier sa tenue afin de ne pas être confondu avec la vraie maréchaussée.

Lire aussi: Les gendarmes interviennent pour des hurlements: il jouait à Call of Duty…

Mais Eric Hervé a déjà d’autres projets. A Lampaul-Plouarzel, il a installé “une boîte de crieur“, où chacun peut déposer des messages. Il l’ouvrira jeudi 18 février au matin pour les lire à haute voix, lors du marché du village.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.