vendredi 26 avril 2019
Accueil / Société / Défense / Le ministère de la défense recrute 120 agents techniques sans concours

Le ministère de la défense recrute 120 agents techniques sans concours

Arrêté du 18 septembre 2017 modifiant l’arrêté du 23 mai 2017 autorisant au titre de l’année 2017 l’ouverture d’un recrutement réservé sans concours pour l’accès au grade d’agent technique du ministère de la défense

Par arrêté de la ministre des armées en date du 18 septembre 2017, l’arrêté du 23 mai 2017 autorisant au titre de l’année 2017 l’ouverture d’un recrutement réservé sans concours pour l’accès au grade d’agent technique du ministère de la défense est modifié ainsi qu’il suit :
Au lieu de :
« Le nombre de postes offerts est fixé à 120. Ces postes sont répartis par spécialité et par CMG, comme suit :

 

Branche d’activitéSpécialitéCentre ministériel de gestionTotal
BordeauxLyonMetzRennesSaint-Germain-
en-Laye
Toulon
LogistiqueManutention, emballage, conditionnement211314553
Maintenance des bâtimentsAménagement, finition11
Entretien des voiries et canalisations32229
Restauration, hébergement – loisirsMétiers de l’alimentation et de la restauration423552140
Métiers de l’hébergement – loisirs1382317
Total76918971120

 

Lire :
« Le nombre de postes offerts est fixé à 120. Ces postes sont répartis par spécialité et par CMG, comme suit :

 

Branche d’activitéSpécialitéCentre ministériel de gestionTotal
BordeauxLyonMetzRennesSaint-Germain-
en-Laye
Toulon
LogistiqueManutention, emballage, conditionnement211334453
Maintenance des bâtimentsAménagement, finition11
Entretien des voiries et canalisations32219
Restauration, hébergement – loisirsMétiers de l’alimentation et de la restauration4235101640
Métiers de l’hébergement – loisirs1384117
Total769181862120

 

(Le reste sans changement.)

A voir également

Paris, le 7 novembre 2017, audition de la ministre des Armées, Florence Parly, par la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances 2018. (Capture d'écran Sénat)

Ces opérations venues du froid qui inquiètent Florence Parly

La ministre des Armées a suggéré la responsabilité d'un groupe de cyberespionnage russophone dans une tentative de piratage de la Marine nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !