vendredi 26 avril 2019
Accueil / Société / Défense / Alexis Vastine, sportif de haut niveau du ministère de la Défense
Au lendemain de l'accident d'hélicoptère qui a coûté la vie à dix personnes en Argentine, le ministère de la Défense a tenu à rendre hommage à Alexis Vastine, brigadier-chef et sportif de haut niveau du ministère de la Défense.

Alexis Vastine, sportif de haut niveau du ministère de la Défense

Dans un communiqué publié au lendemain de l’accident d’hélicoptère en Argentine , le ministère de la Défense a tenu à rendre hommage à Alexis Vastine, brigadier-chef et sportif de haut niveau du ministère de la Défense depuis 2007. Il participait pendant ses permissions à l’enregistrement de l’émission télévisée.

Né à Pont-Audemer, Alexis Vastine était affecté au centre national des sports de la Défense, basé à Fontainebleau. Son palmarès était l’un des plus prestigieux de la boxe française de ces dernières années : médaillé de bronze aux Jeux Olympiques en 2008 à Pékin et quart de finaliste à Londres en 2012. Son dernier titre de champion du monde militaire acquis en Azerbaïdjan, en juin dernier démontrait sa volonté de se préparer pour l’échéance olympique de Rio, et sa fierté de représenter les armées dans le sport militaire international”.

Alexis Vastine était également médaillé d’or aux jeux militaires mondiaux en 2011 au Brésil. Il faisait partie de la délégation française pour ceux d’octobre prochain, en Corée du Sud. Présenté comme un “pilier de l’armée de champions, il était un ambassadeur remarquable du ministère de la Défense. L’ensemble de la communauté militaire est endeuillée par ce drame”.

Jean-Yves Le Drian, ministre de la Défense, a adressé “ses plus sincères condoléances à la famille d’Alexis Vastine ainsi qu’aux proches de l’ensemble des victimes”.

A voir également

Paris, le 7 novembre 2017, audition de la ministre des Armées, Florence Parly, par la Commission des affaires étrangères, de la défense et des forces armées, dans le cadre de l'examen du projet de loi de finances 2018. (Capture d'écran Sénat)

Ces opérations venues du froid qui inquiètent Florence Parly

La ministre des Armées a suggéré la responsabilité d'un groupe de cyberespionnage russophone dans une tentative de piratage de la Marine nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Offre d'essai : 2 MOIS GRATUITS !

  •  

    Recevez le magazine mensuel en version numérique pendant deux mois.

     

    Essayez vite, c’est gratuit !