lundi 18 janvier 2021
Accueil / Société / Déclassification de documents de la DGSI dans les enlèvements d’Arlit au Niger

Déclassification de documents de la DGSI dans les enlèvements d’Arlit au Niger

Douze documents de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI) datant de septembre 2010 à mars 2015 et concernant les enlèvements de cinq Français à Arlit au Niger en 2010, vont être déclassifiés.

Cette déclassification fait suite à la demande de la juge d’instruction Nathalie Poux chargé du dossier sur cette affaire. Les Français enlevés à Arlit, site d’exploitation d’uranium, avaient été relâchés trois ans plus tard.
Par ailleurs, quinze documents de la DGSI, datant de 2008 à 2017 et portant sur le volet français du “Kazakhgate”, vont également être déclassifiés, totalement ou partiellement, suite à une demande de trois juges d’instruction parisiens.

Le “Kazakhgate” regroupe une série d’affaires politico-financières – aux Etats-Unis, en Belgique et en France – impliquant l’entourage du président kazakh Noursoultan Nazarbaïev. Dans le volet français, un ancien sénateur, Aymeri de Montesquiou, a été mis en examen en 2015 pour “corruption passive et blanchiment en bande organisée”.

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.