mercredi 15 juillet 2020
Accueil / Brèves / Décision le 7 janvier dans l’affaire de l’incendie du péage de Narbonne
L'état des locaux d'ASF témoigne de la violence des exactions (Photo Préfecture de l'Aude)
L'état des locaux d'ASF témoigne de la violence des exactions (Photo Préfecture de l'Aude)

Décision le 7 janvier dans l’affaire de l’incendie du péage de Narbonne

Décision le 7 janvier. Le tribunal correctionnel de Narbonne rendra à la rentrée son jugement dans l’affaire de l’incendie du peloton d’autoroute et du péage de Narbonne-Sud.

Les gendarmes de l’Aude attendent de pied ferme la décision du tribunal. Ce soir du 1er décembre 2018, une manifestation de Gilets jaunes s’était terminée par une émeute urbaine. Après avoir mis le feu au péage autoroutier, la foule s’était attaquée aux gendarmes.

Lire aussi sur L’Essor : L’incendie du peloton d’autoroute de Narbonne enfin jugé

Peines de prison ferme demandées contre les émeutiers du péage de Narbonne

La semaine dernière, le parquet a demandé des peines de prison ferme à l’encontre de 27 des 31 prévenus. Il a notamment requis six ans de prison contre le prévenu suspecté d’avoir conduit l’engin de levage contre le péage.

Par contre, si le ministère public a appelé à onze mandats de dépôt et au maintien en détention de deux prévenus, il n’avait pas demandé l’enfermement de ces deux personnes dans l’attente du jugement. “Le tribunal a heureusement décidé du maintien en détention jusqu’au 7 janvier, ce qui laisse présager des peines plus importantes pour les casseurs les plus impliqués”, commente auprès de L’Essor Sébastien Cauneille, l’un des avocats des gendarmes parties civiles.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *