mardi 29 septembre 2020
Accueil / Société / Décès de deux anciens résistants FTP-MOI, dont un membre du groupe Manouchian

Décès de deux anciens résistants FTP-MOI, dont un membre du groupe Manouchian

Deux anciens résistants, membres des Francs-tireurs et partisans – Main d’œuvre immigrée (FPT-MOI) pendant l’Occupation, sont décédés ces jours derniers. Ils ont été enterrés le vendredi 25 mars en début d’après-midi au cimetière parisien de Bagneux, le premier à 14h00 et le second à 14h30.

Raymond Kojitsky, 89 ans, avait appartenu au groupe Manouchian. Surnommé « Pivert », il avait échappé à l’arrestation du groupe Manouchian (« L’Affiche rouge » en novembre 1943 à Paris. Les 23 membres du groupe avaient été condamnés à mort le 21 février 1944. Les 22 hommes avaient été fusillés le même jour au Mont-Valérien. Olga Banic, la seule femme du groupe, avait été décapitée en mai 1944 à Stuttgart.

Raymond Kojitsky avait rejoint les FTP-MOI à l’âge de 16 ans et participé à plusieurs attentats à la grenade contre les forces allemandes, sous les ordres de Henri Krasucki, avant de rejoindre le groupe Mamouchian après l’arrestation du futur secrétaire général de la CGT. Il avait raconté que Missak Manouchian lui avait offert un jour une paire de chaussures parce qu’il était trop pauvre pour s’acheter des souliers.
Il était chevalier de la Légion d’honneur.

Jacob Szmulewicz, 90 ans, dit « Jacquot », avait appartenu également aux FTP-MOI, dans le bataillon Carmagnole-Liberté de la région lyonnaise.

Il était chevalier de la Légion d’honneur et de l’ordre national du Mérite et Croix de guerre.

Peu nombreux, les FPT-MOI, militants communistes clandestins et juifs pour la plupart, comptèrent parmi les résistants les plus actifs et les plus déterminés. Ils furent les auteurs, entre juin 1942 et novembre 1943, de plus de 200 attentats contre l’armée allemande en France occupée.

———————-

Légende photo :  L’Affiche rouge, propagande allemande représentant les membres du groupe Manouchian

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *