mardi 20 octobre 2020
Accueil / Société / Convention de l’UMP : des propositions pour rétablir “l’autorité”

Convention de l’UMP : des propositions pour rétablir “l’autorité”

L’UMP organise jeudi à Paris une convention sur le thème de “l’autorité”, au moment où les chiffres de la délinquance sont “catastrophiques” et que “le scandale Cahuzac atteint la crédibilité du gouvernement”. Cette convention se tiendra jeudi matin au siège du principal parti de l’opposition, rue de Vaugirard (XVè arrondissement) et sera clôturée par son président, Jean-François Copé.

L’ancien Premier ministre François Fillon sera pour sa part en déplacement toute la journée dans le Val-d’Oise. Selon le document de cette convention, il s’agit pour l’UMP, à travers une cinquantaine de propositions touchant à la famille, l’éducation, la justice ou l’immigration de “redonner confiance” aux Français. Deux tables rondes seront organisées: la première, sur l’autorité parentale et le rôle de l’Education nationale, sera animée par deux animateurs de la Droite forte, principal courant de l’UMP, Guillaume Peltier et Camille Bedin, ainsi qu’Hervé Mariton, délégué général au projet.

La deuxième table ronde s’intéressera à la justice et la sécurité, avec l’ancien ministre de l’Intérieur Claude Guéant et Bruno Beschizza, secrétaire national en charge de l’emploi des forces de sécurité. Les ministres de l’Intérieur Manuel Valls et de la Justice Christiane Taubira seront particulièrement visés.

Dans un message vidéo, Brice Hortefeux, lui aussi ancien occupant de la place Beauvau, affirmera que “Manuel Valls, ce sont les paroles sans les actes”. “Les chiffres de la délinquance sont très préoccupants, la politique du gouvernement en matière de sécurité est un échec spectaculaire”, a affirmé M. Hortefeux, en s’appuyant sur les dernières statistiques de février, selon lesquelles notamment les cambriolages à Paris ont augmenté de 60%.

Selon M. Beschizza, la politique sécuritaire et judiciaire du gouvernement se résume en trois points: “culture de l’excuse, laxisme, installation d’un sentiment d’impunité” chez les délinquants. Il dénonce “l’imposture de Valls sur le +plus de policiers+ mais reste silencieux devant le travail de déconstruction de Taubira”.

Parmi les propositions avancées par l’UMP pour rétablir “l’autorité” figurent la suspension des allocations familiales en cas d’absentéisme scolaire des enfants, l’augmentation de 20.000 le nombre de places de prison, l’installation de peines planchers pour les récidivistes, la réduction des peines automatiques, l’implication de l’armée dans la réinsertion des jeunes délinquants, le refus de titre de séjour pour ceux qui entrent illégalement sur le territoire.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.