mercredi 30 septembre 2020
Accueil / Société / Un automobiliste fauche 11 personnes : B.Cazeneuve attendu à Dijon
L'automobiliste, probablement un déséquilibré, qui a blessé 11 personnes dimanche soir à Dijon, a heurté des passants en plusieurs endroits de la ville.

Un automobiliste fauche 11 personnes : B.Cazeneuve attendu à Dijon

L’automobiliste, probablement un déséquilibré, qui a blessé 11 personnes dimanche soir à Dijon, a heurté des passants en plusieurs endroits de la ville, apprend-on lundi auprès de la préfecture.

Vers 20 heures, la voiture a d’abord fauché quatre personnes rue Chabot-Charny, à l’angle de la place Wilson, avant d’emprunter la rue du Transval, la rue Monge, puis la rue des Gondrans, blessant à nouveau 7 personnes, selon des informations du quotidien Le Bien Public, confirmées par la préfecture. “Vers 20 heures, à Dijon, un véhicule a délibérément percuté des passants, en plusieurs endroits de la ville”, avait détaillé le ministère de l’Intérieur dans un communiqué publié dans la nuit. La scène a duré près d’une demi-heure. “Neuf personnes ont été légèrement blessées et deux autres sérieusement mais leur pronostic vital ne semble pas engagé”, selon une source policière.

Le conducteur en garde à vue 

Selon les témoignages recueillis par la police, l’homme, vêtu d’une djellaba, “a crié “Allahou Akbar” et a dit avoir agi pour les enfants de Palestine”. Lundi matin, près de la place Wilson, une femme d’une cinquantaine d’années témoin de la scène, qui n’a pas souhaité donner son identité, a parlé d’une “vraie scène d’apocalypse”. “On rentrait chez nous, on a vu quatre personnes à terre complètement tétanisées, qui ne bougaient absolument plus”, a-t-elle raconté, “des voitures ont stoppé pour porter tout de suite les premiers secours. Très vite les pompiers et le SAMU étaient sur place”.

“J’ai vu comme des pantins se désarticuler sous mes yeux”, a relaté un témoin de la scène cité par Le Bien Public, “c’était tout simplement une scène horrible”.

Le ministre de l’Intérieur, Bernard Cazeneuve, est attendu à Dijon où il doit se rendre au chevet des victimes, à l’hôpital, avant une visite à l’Hôtel de police, selon la préfecture.

Le conducteur de la voiture, connu de la police pour des faits de droit commun remontant aux années 1990, a été interpellé au terme d’une course-poursuite et placé en garde à vue.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. OSSEDAT

    Pourquoi “un déséquilibré” ? Ils étaient plusieurs dans la voiture…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *