vendredi 4 décembre 2020
Accueil / Société / Le député Christophe Naegelen va enquêter sur la Gendarmerie et la Police
Le député Christophe Naegelen (Crédit photo: DR).
Le député Christophe Naegelen (Crédit photo: DR).

Le député Christophe Naegelen va enquêter sur la Gendarmerie et la Police

INFO L’ESSOR – La future commission d’enquête des députés qui va se pencher sur l’état de la Gendarmerie, de la Police nationale et des polices municipales commence à prendre forme. Ce mardi 29 janvier, un jour avant le feu vert pressenti de la commission des Lois, l’UDI, le groupe a l’origine de la demande de cette commission, vient de désigner son élu chef de file sur ce dossier.

Lire aussi sur L’Essor : L’Assemblée nationale se saisit à son tour du malaise des forces de sécurité

C’est le député (UDI, Agir et indépendants) des Vosges Christophe Naegelen qui suivra attentivement les débats pour ce groupe du centre-droit. Selon les règles de l’Assemblée, la direction d’une commission d’enquête se partage entre le parti qui l’a demandée et le parti majoritaire. Christophe Naegelen sera donc, en cas de création, rapporteur ou président de cette instance. L’autre poste pourrait être occupé par Jean-Michel Fauvergue, député (LREM) de Seine-et-Marne qui nous avait annoncé son intention de se porter candidat.

Novice, il revendique “un œil neuf”

Ce chef d’entreprise de 35 ans est membre de la commission des Affaires étrangères et de la commission des Affaires européennes au Palais-Bourbon. S’il n’a pas un CV orienté sur la sécurité intérieure – il est dirigeant d’une entreprise spécialisée dans le meuble –, ce vosgien, diplômé d’une école de commerce revendique un “œil neuf”.

Outre la question des suicides, le député espère avec cette commission d’enquête pouvoir se pencher sur la situation des forces de sécurité intérieure, leurs missions et leurs moyens. “Dans ma circonscription, il y a parfois un fossé entre ce que font les personnels sur le terrain et ce qui leur est demandé par la hiérarchie à Paris”, explique-t-il à L’Essor.

G.T.

Crowdfunding campaign banner

Un commentaire

  1. thoen

    Il devrait acheter le livre de Soubelet à 14€ et de Devilliers à 19€ au lieu de dépenser l’argent du contribuable pour une enquête qui ne donnera rien comme d’habitude. Des audits, j’en ai vu en gendarmerie, résultat: des rapports qui finissent dans les poubelles de l’AN.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.