lundi 26 octobre 2020
Accueil / Société / Bondy : course-poursuite et coups de feu après un cambriolage

Bondy : course-poursuite et coups de feu après un cambriolage

Des policiers ont interpellé vendredi matin à Bondy (Seine-Saint-Denis) trois hommes qui avaient brièvement séquestré une famille dans son pavillon, après une course-poursuite dans le quartier durant laquelle ils ont dû faire feu avec leur arme, a indiqué la Préfecture. Les trois hommes, défavorablement connus des services de Police, avaient séquestré un gérant de société et sa famille dans un pavillon à Bondy peu avant 08H00, selon la Préfecture de Seine-Saint-Denis.

“Ils l’ont menacé par arme”, selon la Préfecture, une source proche de l’enquête évoquant une bombe de gaz lacrymogène et une matraque électrique, mais la famille a toutefois réussi à rapidement appeler la Police. Quand cette dernière est intervenue, un premier suspect, fuyant à pied, a été interpellé, et deux autres ont pris la fuite dans une Smart de location.

Après une course-poursuite durant laquelle de nombreuses voitures garées dans les environs ont été endommagées, les policiers ont réussi à bloquer la voiture. Son conducteur aurait alors foncé sur deux policiers, qui ont été légèrement blessés à la jambe et ont tiré deux coups de feu en direction du véhicule, mais sans faire de blessé, selon la source proche de l’enquête. “Des coups de feu ont été tirés, la Police a fait usage d’une arme”, a-t-on confirmé à la Préfecture et de source judiciaire.

Les fuyards ont finalement été interpellés un peu plus loin et sont en garde à vue au commissariat de Bondy.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " : des articles inédits, une veille sur la presse et des informations pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.