mardi 27 octobre 2020
Accueil / Société / Baisse de l’ISSP : près d’un millier de policiers manifestent à Paris

Baisse de l’ISSP : près d’un millier de policiers manifestent à Paris

Près d’un millier de policiers ont protesté mardi contre la baisse de l’indemnité dite de sujétions spéciales de police pour les élèves policiers inscrite dans le budget sécurité 2014 devant le ministère de l’Économie à Paris à l’appel du syndicat Unité police SGP-FO.

Les policiers, en civil,  sont venus exprimer “leur ras-le-bol en raison des conditions de travail et plus en plus pénibles liées à un manque de moyens évidents”, a déclaré Henri Martini, secrétaire général d’Unité SGP-FO . “Et maintenant on baisse de deux cents euros l’indemnité des élèves policiers, c’est inadmissible et les impatiences cèdent à la colère”, a-t-il dit. “La mobilisation est réussie, nous allons la tenir et la fortifier tant que le budget 2014 restera en l’état. Aujourd’hui nous sommes à Bercy, la prochaine fois nous irons place Beauvau”, a t-il ajouté.

A Lille, une cinquantaine de policiers se sont rassemblés devant la préfecture du Nord, brandissant des tenues de policiers avec la mention “Soldé” inscrite sur des petites pancartes. D’autres rassemblements sont également prévus mardi à Lyon, Bordeaux, Rennes et Strasbourg.

Les syndicats de police sont très hostiles à la diminution de l’ISSP des élèves policiers et gendarmes en école inscrite dans le budget 2014 afin de réaliser une économie de 12 millions d’euros, selon Bercy. Les syndicats protestent également contre le fait que la revalorisation salariale, prévue pour les gardiens de la paix en vertu d’un accord passé ces dernières années, soit “reportée de neuf mois”.

En réaction au mouvement de mécontentement, le ministère de l’Intérieur a promis mi-octobre des “recrutements” de jeunes policiers prévus dans le budget 2014. “Le budget 2014 prévoit aussi des avancées indiciaires qui concerneront tous les gardiens de la paix, sur toute la durée de leur carrière”, a ajouté le ministère de l’Intérieur. “Au total, le plan de passage des gardiens de la paix à la catégorie B de la fonction publique entraînera une augmentation indemnitaire de 58 millions d’euros par an”, a-t-il dit.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.