mercredi 12 mai 2021
Accueil / A la Une / Attentat de Rambouillet: la victime Stéphanie Monfermé décorée
Le commissariat de Police nationale de Rambouillet (Yvelines). (Photo: GoogleStreetMap)
Le commissariat de Police nationale de Rambouillet (Yvelines). (Photo: GoogleStreetMap)

Attentat de Rambouillet: la victime Stéphanie Monfermé décorée

Stéphanie Monfermé, égorgée le 23 avril lors d’un attentat à Rambouillet par un terroriste, vient d’être faite chevalier de la Légion d’honneur. La secrétaire administrative au sein de la Police nationale se voit également décerner une citation à l’ordre de la Nation.

Une cérémonie d’hommage national, présidée par le Premier ministre Jean Castex, se déroulait ce vendredi près du commissariat de Rambouillet. La veille, à titre privé, le chef de l’Etat Emmanuel Macron et son épouse avait assisté aux funérailles de la fonctionnaire dans le village de Saint-Léger-en-Yvelines, où elle résidait.

Lire aussi: Une policière égorgée au commissariat de Rambouillet, son agresseur tué (actualisé)

Un décret du Président de la République la nomme donc chevalier de la Légion d’honneur à titre posthume. Le texte du décret précise qu’elle a été tuée dans l’exercice de ses fonctions. Agée de 49 ans, elle avait 28 ans de services.

Stéphanie Monfermé, une “fonctionnaire administrative courageuse”

Le Journal officiel publie aussi la citation à l’ordre de la Nation, signée du Premier ministre. Avec la phrase: “Fonctionnaire administrative courageuse, d’une haute conscience professionnelle et d’un dévouement exemplaire, victime d’un acte de terrorisme”.

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.