dimanche 29 mars 2020
Accueil / Société / Assassinat d’un maire en Haute-Corse : “consignes très fermes” à la police
Le préfet de Haute-Corse a déclaré ce lundi 21 mars que la police avait reçu des "consignes très fermes" pour enquêter sur l'assassinat de Dominique Domarchi, maire d'un village de ce département et conseiller politique du président de l'exécutif territorial, Paul Giacobbi.

Assassinat d’un maire en Haute-Corse : “consignes très fermes” à la police

Le préfet de Haute-Corse a déclaré ce lundi 21 mars que la police avait reçu des “consignes très fermes” pour enquêter sur l’assassinat de Dominique Domarchi, maire d’un village de ce département et conseiller politique du président de l’exécutif territorial, Paul Giacobbi.

“Des consignes très fermes ont été données aux forces de police en charge de l’enquête afin de tout mettre en œuvre pour identifier les auteurs de cet assassinat, les interpeller et les déférer à la justice”, a indiqué le préfet Jean-Luc Nevache. Il a “condamné avec détermination l’acte criminel”, “salué la mémoire” du maire de Saint-André-de-Cotone, tué à l’arme de chasse lundi matin à son domicile, et adressé ses “condoléances attristées” à sa famille et à ses proches.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *