jeudi 29 octobre 2020
Accueil / Société / Après les chiffres de la délinquance, sondage IPJ/CSA défavorable à Taubira

Après les chiffres de la délinquance, sondage IPJ/CSA défavorable à Taubira

L’Institut pour la Justice (IPJ), une association classée à droite, a diffusé mardi un sondage très défavorable à la ministre de la Justice, Christiane Taubira, le jour de la publication par le Figaro de chiffres faisant état d’une hausse de la délinquance.

Selon le quotidien, qui dit citer des chiffres du ministère de l’Intérieur, les violences contre les personnes ont augmenté de 9 %, les atteintes aux biens de 8 % et les infractions économiques et financières de 18 % en octobre 2012. Le ministère de l’Intérieur, parlant d'”instrumentalisation” et de “manipulations”, a affirmé que ces chiffres “ne correspondaient pas à la réalité”.

De son côté, l’IPJ a rendu public un sondage réalisé en partenariat avec l’Institut CSA montrant, selon lui, que “les Français estiment que la politique conduite en matière de justice va aggraver la situation et entraîner une hausse de la criminalité”. Selon cette étude, les Français sont “quatre fois plus nombreux à penser que l’arrêt du programme de construction de 24.000 places de prison supplémentaires conduira à une hausse de la délinquance plutôt qu’à une baisse de celle-ci” (48 % contre 12 %, 30 % pensant que cela ne changera rien).

Ils seraient aussi “cinq fois plus nombreux à penser que la suppression des peines plancher visant les récidivistes” conduira également à une hausse de la délinquance plutôt qu’à sa diminution (43 % contre 8 %, alors que 34 % estiment que cela ne changera rien).

Selon l’IPJ, Christiane Taubira a “multiplié les annonces” de nature à “créer un climat d’impunité (…) dont on voit aujourd’hui les conséquences particulièrement négatives”. Les Français, estime cette association, “sanctionnent d’ailleurs” la ministre de la Justice, “qui recueille 26 % de satisfaction” (contre 37 % de mécontents) dans son sondage.

Il a aussi été demandé aux personnes interrogées quelle personnalité elles préféraient, entre Mme Taubira et le ministre de l’Intérieur Manuel Valls. 36% ont répondu Valls, 6 % Taubira, 12 % “autant l’une que l’autre” et 29 % “aucune des deux”. 17 % n’avaient pas d’opinion sur la question.

Ce sondage a été réalisé en ligne du 29 au 31 octobre auprès d’un échantillon national représentatif de 976 personnes de 18 ans et plus, constitué d’après la méthode de quotas.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.