mercredi 29 janvier 2020
Accueil / A la une / Agen: un faux gendarme condamné pour escroquerie
Le faux gendarme inspirait la confiance à ses victimes. Photo d’illustration (DC/L'Essor)
Le faux gendarme inspirait la confiance à ses victimes. Photo d’illustration (DC/L'Essor)

Agen: un faux gendarme condamné pour escroquerie

Le 27 novembre, le tribunal d’Agen a condamné pour escroquerie un faux gendarme de 40 ans à 3 ans de prison, dont 18 mois avec sursis. Son casier judiciaire comporte pas moins de 18 délits depuis 1996, commis pour la plupart d’entre eux avec un uniforme de la Gendarmerie. Une perquisition à son domicile a permis de trouver toutes sortes de vêtements et d’accessoires liés à la maréchaussée. Ce faux gendarme les utilisait pour inspirer confiance à ses victimes, abusées au moyen de chèque sans provision. L’homme possédait ainsi 15 comptes bancaires. Aucun n’était approvisionné. Et pour cause, il est sous le coup d’un interdit bancaire.

Un sentiment de toute-puissance

Loin d’être en situation de précarité, l’homme travaille depuis longtemps comme ambulancier. Mais, lors de l’audience, les psychiatres ont expliqué qu’il souffrait de bipolarité. D’où son obsession pour les uniformes de la Gendarmerie et le sentiment de toute-puissance qu’ils lui procuraient.

Lire aussi sur L’Essor : Le faux gendarme appelait à la violence sur Facebook!

Sous médicaments pour soigner sa maladie, il a arrêté son traitement lorsqu’il a découvert, en février dernier, que sa femme le trompait, rapporte Le Petit Bleu. Celui qui n’avait pas commis de délit depuis 2011 a alors repris “ses délires” comme il les qualifie lui-même. Déguisé en gendarme le matin pour partir au travail, il remettait son uniforme le soir, avant de rentrer chez lui. Sa nouvelle compagne pensait d’ailleurs qu’il était membre de l’Institution. Ces troubles de la personnalité n’excusent cependant en rien ses escroqueries a estimé le tribunal qui a donc considéré que le faux gendarme était responsable de ses actes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *