mardi 29 septembre 2020
Accueil / Société / Bernard Cazeneuve prête 4.000 revolvers 357 magnum aux policiers municipaux

Bernard Cazeneuve prête 4.000 revolvers 357 magnum aux policiers municipaux

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve a décidé ” à titre exceptionnel” de mettre à la disposition des polices municipales qui en feront la demande, à partir de lundi, un stock de 4.000 revolvers Manurhin de calibre .357 magnum (9 mm) provenant de la Police nationale.

Cette décision fait suite à une réunion le 25 janvier place Beauvau du ministre avec les syndicats représentatifs des policiers municipaux qui demandaient à être tous munis d’armes de poing à la suite de l’assassinat d’une policière municipale le 8 janvier par Amédy Coulibaly à Montrouge.

La décision d’équiper d’armes de poing les policiers municipaux relève du préfet sur proposition du maire. Actuellement, il y a près de 20.000 policiers municipaux qui ne sont pas tous équipés d’armes de poing, 145.000 policiers nationaux et 98.000 gendarmes. Selon le décret , les policiers municipaux peuvent porter des revolvers de calibre .38 spécial (9 mm) et les armes de poing de calibre 7,65 mm.

Le ministre de l’Intérieur va donc “à titre exceptionnel”, mettre à disposition des communes qui en feront la demande, sous certaines conditions, un stock de 4.000 revolvers chambrés pour le calibre .357 magnum. Les policiers municipaux pourront porter ces armes, dans le cadre d’une expérimentation de cinq ans, avec obligation d’utiliser des munitions de calibre .38 SP.

Un bilan portant notamment sur l’utilisation du revolver .357 magnum sera transmis chaque année au préfet par le maire de chacune des communes concernées. Six mois avant le terme de l’expérimentation, les préfets adresseront au ministre de l’intérieur une synthèse des bilans dressés par les maires des communes concernées. Au vu de ces rapports, le gouvernement décidera alors des suites à donner à cette expérimentation.

Crowdfunding campaign banner

2 Commentaires

  1. USPPM

    Cher(e) s internautes
    Le gouvernement met à disposition des collectivités territoriales dotées d’un service de police municipale des moyens de défense et aide à l’achat de gilets pare balles toutefois les prefets représentants de l’Etat refusent les demandes motivées des maires désireux d’armer leurs policiers, sous prétexte qu’il exercent dans des communes “calmes” les victimes du devoir dans la profession exerçaient aussi dans des villes “calmes” à présent le gouvernement demande aux collectivités de participer à la protection des lieux de cultes (dont les églises) avec un stylo 4 couleurs ?…
    Cette histoire de 357 est de la poudre aux yeux !
    A vous de juger …
    M Del Pistoia directeur national de la communication de l’Union Syndicale Professionnelle des Policiers Municipaux

  2. atos

    Bernard Cazeneuve prête 4.000 revolvers 357 magnum aux policiers municipaux
    comme ca, ils pourront jouer aux “starky et hutch” les
    municipaux et dégainer pr tirer sur tout ce qui bouge, ça va être chaud dans les quartiers le samedi soir
    un djeun’s qui respecte pas le feu rouge PANNNNN un coup 357 magnum, il respectera le feu la prochaine fois,
    parole de municipaux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *