mercredi 30 septembre 2020
Accueil / L'actualité Occitanie / Sivens : une jeune femme affirme avoir été blessée par un manifestant pro-barrage
Des gendarmes mobiles à l'entraînement en situation de violences urbaines au CNEFGM de Saint-Astier (Photo DC).
Des gendarmes mobiles à l'entraînement en situation de violences urbaines au CNEFGM de Saint-Astier (Photo DC).

Sivens : une jeune femme affirme avoir été blessée par un manifestant pro-barrage

 

Une jeune femme affirmant avoir été blessée par un militant pro-barrage armé d’un couteau dimanche lors de la commémoration de
la mort de Rémi Fraisse à Sivens (Tarn), a déposé plainte, a-t-on appris mardi auprès de la gendarmerie.
La jeune femme a déposé plainte à Albi pour “violences avec menace d’une arme suivie d’une incapacité temporaire de travail (ITT) inférieure à 8 jours”, et a été examinée par un médecin légiste, selon la gendarmerie du Tarn.
Deux autres femmes, qui affirment également avoir été blessées dimanche, se sont présentées mardi au commissariat de Tarbes et devraient déposer plainte mercredi, a-t-on appris de source policière.
Dimanche, quelque 75 personnes s’étaient rassemblées à Sivens pour rendre hommage au jeune militant écologiste Rémi Fraisse, mort le 26 octobre 2014 dans l’explosion d’une grenade lancée par un gendarme, sur le chantier du barrage de Sivens.
En bas d’un chemin goudronné qui mène au site, ils s’étaient heurtés à des riverains et agriculteurs pro-barrage qui avaient garé une camionnette en travers de la route pour les empêcher de passer. C’est à ce moment-là que les jeunes femmes auraient été atteintes par un militant pro-barrage qui portait un couteau.
Sur place, une journaliste de l’AFP avait constaté la blessure d’une jeune femme de 20 ans, qui portait une entaille au niveau des côtes.
Le projet de barrage a été définitivement abandonné mais une version “light”, réduite de moitié, est à l’étude.
AFP

Gendarmes mobiles en 2015 dans l'Isère à Moirans ( Photo d'illustration D.C L'Essor)
Le jeune femme a été blessée lors de la commémoration de la mort de Rémi Fraisse, tué par une grenade lancée par des gendarmes mobiles  ( Photo d’illustration D.C L’Essor)

 

 

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *