dimanche 9 mai 2021
Accueil / Société / 118 Compagnons de la Libération dans la Grande Guerre
Emilienne Moreau-Evrard qui a combattu pendant la Grande Guerre les armes à la main et résistante dans le réseau combat (Crédit : © Musée de l’ordre de la Libération).

118 Compagnons de la Libération dans la Grande Guerre

Nommés Compagnons de la Libération entre 1941 et 1945, ils avaient déjà participé à la Grande Guerre, moins de trente ans plus tôt où ils avaient été décorés, cités ou blessés.

Dans le cadre des commémorations du centenaire de la Première guerre mondiale, un hommage particulier est rendu à Paris aux 118 Compagnons de la Libération qui avaient combattu pendant la Grande Guerre.

Les galeries de la cour d’honneur des Invalides accueillent jusqu’au 2 avril une exposition inédite qui rappelle le parcours de ces 118 hommes et femmes : fantassins, artilleurs, pilotes, marins, infirmiers.

Certains, comme René Cassin, Georges Catroux, Jean Moulin, Raoul Monclar, Jean de Lattre de Tassigny ou Thierry d’Argenlieu, figurèrent parmi les cadres de la France Libre.

D’autres, moins connus, prolongèrent discrètement leur engagement de 1914 par le refus de l’armistice de juin 1940. Parmi ces héros, on retrouve Emilienne Moreau-Evrard. En septembre 1915 à Loos-en-Goelle, près de Lens, alors qu’elle n’avait que 17 ans, elle avait fait le coup de feu contre les Allemands aux côtés de soldats britanniques, tuant deux soldats allemands.

Dès juin 1940, Emilienne Moreau-Evrard avait pris contact avec l’Intelligence service en zone occupée à Lens. Elle avait ensuite rejoint le réseau Brutus, puis le réseau Combat, échappant à plusieurs reprises à l’arrestation avant de gagner Londres, lors d’une opération aérienne en août 1944.

Emilienne Moreau-Evrard reste la Française la plus décorée du XXème siècle : officier de la Légion d’honneur, Compagnon de la Libération,  Croix de guerre 1914-1918 avec palme, Croix de guerre 1939-1945, Croix du combattant 14-18, Croix du combattant volontaire de la Résistance et trois décorations prestigieuses britannique accordées au compte-gouttes aux à une femme (Military medal, Royal Red cross de 1ère classe, Ordre de Saint Jean de Jérusalem).

PMG

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.