mercredi 28 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Des voleurs de fret interpellés en Seine-Maritime : près de 150 gendarmes mobilisés

Des voleurs de fret interpellés en Seine-Maritime : près de 150 gendarmes mobilisés

 Le 14 avril dernier à 6 heures du matin, une opération d’envergure mobilisant près de 150 gendarmes a permis d’interpeller sept personnes impliquées dans des vols de fret sur la zone industrielle d’Oudalle en Seine-Maritime.

L’enquête a démarré il y a presque un an. Dans la nuit du 23 au 24 juin 2014, un camion, stationné dans la zone industrielle de Oudalle, contenant des parfums est partiellement vidé de son contenu. Le préjudice est évalué à plus de 80.000 €.

L’enquête est confiée aux gendarmes de la section de recherches de Rouen et de la brigade de recherches du Havre. Une information judiciaire est ouverte par le Procureur de la République du Havre en octobre 2014.

Les investigations menées ont permis aux enquêteurs de s’orienter vers un groupe de délinquants d’habitude demeurant au Havre. L’enquête menée durant plusieurs mois permet également d’imputer, à cette bande particulièrement bien organisée de nombreux repérages, plusieurs tentatives de vols de fret, ainsi que d’autres faits de vols, notamment de parfums et de produits cosmétiques, pour un préjudice avoisinant près de 150.000€.

Le mardi 14 avril 2015 à 06 heures, une opération mobilisant près de 150 gendarmes, de la section de recherches de Rouen, du groupement de Gendarmerie de la Seine-Maritime et du GIC d’Évreux, est déclenchée sur l’agglomération du Havre.

Quatre personnes écrouées

Sept personnes ont été interpellées et placées en garde à vue, cinq autres ont été entendues en qualité de témoin. Quinze perquisitions conduites simultanément, ont permis de saisir des parfums provenant des vols, ainsi que d’autres produits de provenance frauduleuse, notamment des cartouches de cigarettes, d’autres parfums, des sacs de luxe contrefaits, ainsi que des stupéfiants en petite quantité.

Trois véhicules ont été saisis ainsi que près de 45 000 euros sur des comptes bancaires, au titre des avoirs criminels.

A l’issue des gardes à vue, 6 personnes ont été présentées devant le juge d’instruction et mises en examen. Deux des ces personnes ont été placées sous contrôle judiciaire et quatre autres placées sous mandat de dépôt.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Gratuit : la newsletter de "l'Essor"!

Recevez chaque semaine notre newsletter " Rue Bleue " :  articles inédits, veille sur la presse et infos pratiques

Votre inscription est réussie ! Pensez à confirmer cette inscription dans le mail que vous allez recevoir. Merci.