jeudi 18 juillet 2019
Accueil / Opérationnel / Victoire des bleus : 292 personnes gardées à vue et 45 policiers et gendarmes blessés
Photo d'illustration (D.C/L'Essor).

Victoire des bleus : 292 personnes gardées à vue et 45 policiers et gendarmes blessés

102 interpellations ont été pratiquées en France après les incidents ayant émaillé la célébration de la victoire des bleus. En tout, 292 personnes ont été placées en garde à vue dans toute la France dont plusieurs en zone gendarmerie. Le détail n’est pas connu.  A Saint-Julien-en-Genevois, en Haute-Savoie, un véhicule de la Gendarmerie et un autre des pompiers ont été dégradés annonce Europe 1.

Quarante-cinq policiers et gendarmes ont été blessés au cours d’incidents mais aucun ne l’a été gravement, a précisé le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Frédéric de Lanouvelle

 

 

A voir également

Objets volés, retrouvés lors d'une perquisition menée par la gendarmerie de Saint-Junien (Photo : Groupement de gendarmerie départementale de la Haute-Vienne).

La gendarmerie de Saint-Junien saisit divers objets volés et lance un appel à victimes

Lundi 13 mai 2019, les gendarmes de la compagnie de Saint-Junien (87) ont interpellé deux individus originaires de la Haute-Vienne. Lors de leur garde-à-vue, ces deux hommes âgés de 32 ans ont reconnu le vol de chutes de câbles en aluminium et de batteries, dérobés la veille, dimanche 12 mai, dans des sociétés implantées sur les communes de Saint-Junien et d'Oradour-sur-Vayres.

Un commentaire

  1. Albin Michel

    Bien entendu, toutes ces interventions vont m’être facturées sur mon relevé fiscal, mais je vais aussi payer les voitures brûlées à travers mon contrat d’assurance, alors que je n’ai rien demandé. Le foot me passe au dessus comme ce n’est pas permis, mais on me l’impose.

    La France, 1 ère au mondial de football.
    La France 26 ème au classement PISA.

    Question subsidiaire pour le bac 2019 : y voyez-vous une corrélation ?

    Bonne continuation !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *