jeudi 1 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Venu dénoncer un faux viol, il vole les effets personnels d’une gendarme
Un homme de 24 ans a été condamné jeudi à trois mois d'emprisonnement pour avoir dérobé la veste, la casquette et le téléphone portable de la gendarme qui l'interrogeait alors qu'il venait pour dénoncer un viol.

Venu dénoncer un faux viol, il vole les effets personnels d’une gendarme

Un homme de 24 ans a été condamné jeudi à trois mois d’emprisonnement pour avoir dérobé la veste, la casquette et le téléphone portable de la gendarme qui l’interrogeait alors qu’il venait pour dénoncer un viol, a-t-on appris vendredi auprès de la Gendarmerie.

Se présentant sous une fausse identité, cet homme résidant à Paris s’est rendu le 10 mars à la brigade de gendarmerie de La Ferté-Gaucher (Seine-et-Marne) pour, disait-il, dénoncer un viol. “Durant son audition, il a eu un comportement étrange, des déclarations contradictoires et demandait sans cesse des verres d’eau puis à aller aux toilettes. Ce qui a attiré l’attention”, a raconté cette source.

Au moment où l’homme quitte les lieux, la femme gendarme qui l’avait interrogé dans son bureau remarque que son téléphone portable a disparu. Interpellé avant son départ, il est ensuite fouillé. “Dans son sac de voyage, on a retrouvé sa veste siglée gendarmerie, ainsi qu’une casquette de collection de la police du Québec qu’elle avait en évidence dans son bureau. Il profitait qu’elle allait lui chercher des verres d’eau pour voler”, a poursuivi la source. Le téléphone portable sera lui retrouvé dans les toilettes de la gendarmerie.

Jugé jeudi lors d’une comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC), procédure dite de “plaider-coupable”, il a été condamné à trois mois d’emprisonnement pour “fourniture d’identité imaginaire”, “tentative de vol” et “dénonciation mensongère”. Bénéficiant d’un aménagement de peine, il n’a pas été incarcéré, a précisé la Gendarmerie.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *