vendredi 2 octobre 2020
Accueil / Opérationnel / Var : les accusés du meurtre de deux femmes gendarmes comparaissent pour vol
Un homme et une femme poursuivis pour homicide et complicité pour le meurtre de deux femmes gendarmes en juin 2012 dans le Var seront jugés vendredi devant le tribunal correctionnel de Toulon pour le cambriolage qui avait entraîné l'intervention des deux représentantes des forces de l'ordre.

Var : les accusés du meurtre de deux femmes gendarmes comparaissent pour vol

Un homme et une femme poursuivis pour homicide et complicité pour le meurtre de deux femmes gendarmes en juin 2012 dans le Var seront jugés vendredi devant le tribunal correctionnel de Toulon pour le cambriolage qui avait entraîné l’intervention des deux représentantes des forces de l’ordre. Pour le double meurtre, Abdallah Boumezaar et sa compagne Inès Farhat doivent ensuite comparaître, du 10 au 20 février 2015, devant la cour d’assises du Var à Draguignan, lui pour homicides aggravés et elle pour complicité.

Le 17 juin 2012, Abdallah Boumezaar avait été surpris par les habitants d’une maison qu’il était en train de cambrioler à Collobrières, à une quarantaine de kilomètres de Toulon, et avait alors pris la fuite. Son signalement avait immédiatement mis les gendarmes sur la piste de cet homme, déjà très connu des services de police, a-t-on rappelé au parquet de Toulon.

Quelques minutes plus tard, les gendarmes Alicia Champlon, 28 ans, et Audrey Berthaut, 35 ans, se présentaient à son domicile. Abdallah Boumezaar tirait sur Audrey Berthaut après une bagarre au cours de laquelle il s’était emparé de son arme, avant de poursuivre sa collègue dans la rue et de faire feu à huit reprises dans sa direction, dont plusieurs tirs mortels, avait rappelé le procureur de la république de Toulon Xavier Tarabeux lors d’une reconstitution en septembre 2013.

Avec sa compagne, Abdallah Boumezaar avait ensuite pris la fuite à pied. Au cours de la nuit, le couple était interpellé, sans résistance, dans le village varois de quelque 2.000 habitants. Vendredi, devant le tribunal correctionnel, Abdallah Boumezaar, déjà condamné pour des faits de violences, rébellion ou trafic de stupéfiants avant les faits, sera jugé pour vol aggravé, cambriolage et tentative de cambriolage. Sa compagne comparaîtra pour recel.

Abdallah Boumezaar est également poursuivi pour transport, détention et acquisition de stupéfiants, et Inès Farhat pour transport et détention de stupéfiants car les gendarmes avaient retrouvé dans le sac d’Inès Farhat 196 grammes de cannabis. Détenu à Lyon, Abdallah Boumezaar sera entendu en visioconférence. Inès Farhat sera en revanche présente au tribunal.

Depuis son incarcération, M. Boumezaar a été condamné à un an de prison ferme pour des délits routiers commis antérieurement, puis à deux ans de prison pour avoir utilisé un téléphone portable en prison et incendié sa cellule, et à nouveau à deux ans de prison ferme pour avoir frappé des surveillants.

Crowdfunding campaign banner

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *